3ème circonscription des Pyrénées-Orientales. Communiqué de Léa Tytéca et Pierre Serra au lendemain du 1er tour des législatives

Léa Tytéca, candidate du Parti communiste français et Pierre Serra, suppléant
nous prie d’insérer : 

« Nous tenons à remercier les 1.123 électrices et électeurs de la circonscription qui ont voté pour notre candidature, ainsi que les militants et sympathisants qui ont pris une part active à notre campagne. Nous nous sommes engagés résolument au plus près du terrain multipliant les rencontres avec les habitants des villages et des ville, débattant de propositions au service de l’intérêt général. Le résultat est malheureusement loin d’être à la hauteur de cet engagement. La division de la gauche a engendré un dépit et une colère de ses électeurs que nous comprenons et que nous partageons. Nous nous sommes en effet associé totalement aux propositions réitérées de la Fédération 66 du PCF pour aboutir à un accord départemental avec La France insoumise. Mais celle-ci a fait la sourde oreille, refusant obstinément toute discussion et renvoyant à une décision nationale. Cette stratégie sectaire et hégémonique adoptée par Jean-Luc Mélenchon, pour lequel nous nous étions mobilisés sans condition, a cassé la dynamique de la présidentielle et a largement contribué à une situation et un résultat que nous regrettons vivement. A cela s’ajoute une présidentialisation de la vie politique, exacerbée par l’inversion du calendrier électoral, qui est extrêmement néfaste à la démocratie et qui a généré une abstention record sous cette 5ème République. Pour en sortir et construire une société du bien vivre, il faut œuvrer à un renouveau de la politique avec les citoyennes et les citoyens, et toutes les forces de la gauche de transformation unies dans un respect mutuel.

Pour l’heure, nous appelons clairement à battre, au second tour de ces élection, le Front national et son idéologie raciste et xénophobe, qui trompe et détourne la colère populaire des véritables enjeux et des causes du mal vivre.

Nous appelons aussi sans attendre à la mobilisation dès ce lundi 19 juin à l’appel des syndicats contre la politique antisociale d’Emmanuel Macron, et au rassemblement le plus large pour construire un avenir meilleur. »

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.