300 personnes pour une journée de conférence psychiatrie et addictions à Thuir

300-personnes-journee-de-conference-psychiatrie-addictions-a-thuir
De gauche à droite : Philippe Banyols, Directeur du Centre Hospitalier de Thuir, Docteur Denis Rambour, Psychiatre et chef du service addictions, Docteur Laurent Karila, Psychiatre – addictologue, Docteur Riadh Karmous, Psychiatre-addictologue et Docteur Philippe Raynaud, Psychiatre Président de la Commission Médicale d’Etablissement.

Le Centre Hospitalier de Thuir a organisé, à l’initiative des Docteurs Riadh Karmous et Denis Rambour, psychiatres et addictologues de l’établissement, la première journée des Pyrénées Orientales « Addictions et Psychiatrie ». A cette occasion, le Docteur Laurent Karila, psychiatre et addictologue à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif (de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris), porte-parole de SOS Addictions est venu présenter et expliquer les addictions à un public de professionnels.

Un spécialiste national des addictions au Centre Hospitalier
« Psychiatrie et addictions ne peuvent pas être dissociées car il faut une prise en charge globale c’est-à-dire addictologique, psychiatrique et somatique » a martelé Laurent Karila en introduction de ses propos. Après avoir présenté les données générales sur les addictions, les facteurs de risques et leurs incidences, il s’est attaché à détailler les addictions à la cocaïne et aux nouveaux produits de synthèse. En détaillant les différentes thérapeutiques il a tenu à souligner « qu’il était important que les patients experts interviennent dans le travail des équipes impliquées dans les addictions ». L’après-midi a été consacrée aux addictions comportementales en prenant comme exemple l’addiction sexuelle et la consommation excessive des écrans.

Une large participation des différents milieux confrontés aux addictions
Près de 300 professionnels issus des secteurs sanitaire et médico-social, de l’Education Nationale, du tissu associatif, des infirmiers libéraux et des représentants des conseils locaux de santé mentale d’Argeles-sur-Mer, de Prades, de Perpignan et de Canet-en-Roussillon ont assisté à cette première journée. Tous sont unanimes sur l’intérêt de la journée « nous sommes en difficultés régulièrement face à des comportements d’adolescents et ce type de journée nous donne des clés pour agir et nous permet de rencontrer les professionnels du soin. Nous souhaitons développer la formation au sein de nos établissements » témoigne un représentant de l’Education Nationale.

La coordination des parcours complexes, une nécessité pour le département
Au cours de la journée, le Docteur Denis Rambour a tenu à rappeler que cette première journée dans le domaine des addictions et de la psychiatrie « témoigne tout autant de l’activité concrète du Centre Hospitalier de Thuir dans la prévention et la prise en charge des troubles addictifs, que d’un constat de terrain effectué au niveau des urgences psychiatriques. En effet, une étude épidémiologique récente montre que près de 60% des motifs de sollicitations des psychiatres aux urgences sont des situations addictologiques décompensées. »

Le Docteur Riadh Karmous, vice-président de la Commission Médicale d’Établissement, a conclu que « le succès de cette première journée aussi bien dans la salle que son écho sur les réseaux sociaux démontre de la nécessité d’agir sur le département des Pyrénées Orientales. Le Centre Hospitalier de Thuir sera moteur pour participer activement à la prévention des addictions, à la coordination et à la prise en charge des parcours de soins complexes en addictologie en partenariat avec les autres acteurs du territoire. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.