11 novembre : le siècle passé, le souvenir demeure

Recueillement et dépot de gerbe par le maire et les enfants de Rivesaltes

Lundi 11 novembre 2019, une foule nombreuse s’est réunie en divers points de Rivesaltes afin de célébrer la mémoire des enfants de la France tombés au combat il y a maintenant plus d’un siècle. Élargie au souvenir des victimes plus récentes des opérations extérieures de l’armée française, cette cérémonie a également été marquée par les décorations reçues par les porte-drapeaux Bordonado, grand-père et petit-fils.

Passé par les allées Joffre et la statue du maréchal éponyme, par le monument aux morts puis par le carré militaire, le défilé a permis de déposer des gerbes de fleurs en souvenirs aux Poilus de Rivesaltes et d’ailleurs, toujours en compagnie d’une conséquente délégation d’enfants, notamment les membres du Conseil Municipal des Jeunes, et de la chorale de l’Orphéon qui a offert une interprétation toujours aussi juste de la Marseillaise.
La commémoration s’est terminée comme chaque année par une allocution du maire André Bascou, au cours de laquelle ont été récompensés deux porte-drapeaux pour leur fidélité, Vincent Bordonado et Fabien Bordonado, le grand-père et son petit-fils unis dans cet honneur.

Les jeunes pompiers toujours présents

Alors que les français redécouvraient la joie de vivre en paix il y a un siècle, le souvenir et le devoir de mémoire semblent avoir de beaux jours devant eux.

Vincent et Fabien Bordonado décorés
Le verre de l’amitié après une allocution d’André Bascou

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.