1 300 élèves venus à la rencontre de Baptiste Beaulieu, Prix Méditerranée des Lycéens 2016

1 300 élèves venus à la rencontre de Baptiste Beaulieu, Prix Méditerranée des Lycéens 2016

Après la proclamation des résultats du Prix Méditerranée des Lycéens le 14 avril dernier, au lycée agricole Marie Durand de Rodilhan (Gard) par Dominique Salomon, vice-présidente de la Région déléguée à la Culture, au Patrimoine et aux Langues régionales, le lauréat Baptiste Beaulieu a rencontré les lycéens.

En deux jours 1300 élèves de seconde sont venus à sa rencontre à Montpellier et Perpignan, les 9 et 10 mai. Organisé par la Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées, la Caisse d’épargne Languedoc-Roussillon et le Centre Méditerranéen de littérature, avec le soutien du Rectorat et de LR2L, ce prix récompense un jeune écrivain pour son premier ou son deuxième bouquin. Les 2 000 lycéens de la région avaient le choix entre cinq auteurs. C’est le roman « Alors vous ne serez plus jamais triste » (Editions Fayard), du médecin toulousain, qui a remporté les faveurs des jeunes lecteurs.

Le vice-président de la Région LRMP Kamel Chibli, en charge de la jeunesse et de l’Education, qui représentait la Présidente Carole Delga s’est félicité de cette initiative littéraire au sein des lycées de la Région : « Merci aux enseignants et aux professeurs qui ont accepté d’accompagner le Prix Méditerranée des Lycéens. La Présidente Carole Delga est très attachée à ce prix qui est reconnu aujourd’hui au niveau national. L’ambition de la Région est de porter ce dispositif et de le généraliser parce qu’il fonctionne. Il permet à des lycéens de rencontrer de jeunes auteurs contemporains et d’avoir des échanges en direct. »

Baptiste Beaulieu recevra son Prix le samedi 15 octobre à Perpignan lors de la cérémonie de remise des Prix Méditerranée 2016.

1 300 élèves venus à la rencontre de Baptiste Beaulieu, Prix Méditerranée des Lycéens 2016

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.