Valise radio de la résistance à l’école primaire Jean Alloiteau de Vinça en souvenir de l’appel du 18 juin 1940

Une valise radio MK2 de 1943 que René a généreusement prêtée au Radio-Club de Perpignan (F6KBR) et que les résistants utilisaient au péril de leur vie pour envoyer des messages codés vers les zones libres

C’est grâce à un partenariat entre les radioamateurs de F6KBR, du CORMA (Club des Opérateurs Radio sur Matériels Anciens) et de M.Kader Belgherbi (Professeur des écoles) qu’en ce jour de commémoration de l’appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle, les élèves de sa classe de CM2 ont pu découvrir, le temps d’une après-midi, les communications radioamateurs, le code Morse ainsi que des objets et documents de cette époque troublée

Les radioamateurs sont des personnes qui pratiquent un loisir technique permettant d’expérimenter les techniques de transmission et par conséquences d’établir des liaisons radio et des liens d’amitié avec d’autres radioamateurs du monde entier. Beaucoup d’avancées technologiques sont dues aux radioamateurs.

Chaque radioamateur est caractérisé par son indicatif. Il est délivré par l’administration après que le candidat est passé un examen théorique. Il est l’identifiant de la station d’amateur — une sorte de numéro d’immatriculation — et l’opérateur certifié utilisera cet indicatif pour transmettre. En France métropolitaine, les indicatifs des radioamateurs commencent par la lettre F, suivi d’un chiffre et de deux ou trois lettres

De G.a.d F5IF (Maurice) et F6BLY (Bernard) devant les documents et objets témoins de notre histoire que les radioamateurs avaient apportés

F5BLY a lu avec émotion le document, signé par le général de Larminat et le général de Gaulle, attestant des actes de bravoure de son père en tant que résistant. En effet, Castillo Joseph son père, après avoir été fait prisonnier au chemin des dames, s’évade et rentre à Amélie les bains. ou il reprend son travail de maçon à l’hôpital militaire. Il travaille le jour et devient passeur la nuit. Dénoncé il partira en Espagne puis au Maroc, en Algérie et en Tunisie. Il participera au débarquement en Provence et montera jusqu’en Allemagne jusqu’à la capitulation allemande

F6BLY présente le quart ou son père a gravé le nom de toutes les villes ou il a séjourné à M. René Dragué, maire de Vinça

Les élèves ont pu consulter les documents et concrétiser de façon réelle les leçons d’histoire de M. Kader Belgherbi

Après cette introduction, les élèves ont participé à différents ateliers. Un atelier leur permettait de découvrir le code Morse et d’écrire leur prénom sur l’écran d’un ordinateur en utilisant un manipulateur

Un élève en pleine manipulation sous l’œil exercé de F8FMN (Guy)

Une élève manipule son prénom sur un appareil moderne avec F5IRY (Alain). Presque 80 ans séparent les deux radios. Les enfants ont pu constater les progrès réalisés dans ce domaine

Un autre atelier où les élèves ont pu voir les lettres qu’ils venaient de manipuler s’afficher sur l’écran de l’ordinateur sous le regard bienveillant de F6BLY (Bernard)

F5IF (Maurice) met en évidence l’émission de la valise radio de la résistance MK2 de 1943 en montrant qu’un néon (non branché et tenu en main) s’éclaire au contact de la haute fréquence émise par la radio. Les enfants ont été surpris !

Pour finir, Lucie a lu l’appel du 18 juin 1940. Sa lecture a été transmise par radio par F5IRY (Alain), un clin d’œil à l’histoire 78 ans après l’original et un beau souvenir pour tous

DISCOURS PRONONCE A LA RADIO DE LONDRES LE 18 JUIN 1940

« Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s’est mis en rapport avec l’ennemi pour cesser le combat. Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l’ennemi. Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd’hui. Mais le dernier mot est-il dit ? L’espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non ! Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire. Car la France n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l’Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l’Angleterre, utiliser sans limites l’immense industrie des Etats-Unis. Cette guerre n’est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n’est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances n’empêchent pas qu’il y a, dans l’univers, tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd’hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l’avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là. Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j’invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j’invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d’armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, à se mettre en rapport avec moi. Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. Demain, comme aujourd’hui, je parlerai à la radio de Londres. »

Charles de Gaulle

Merci à tous les intervenants de l’école primaire publique Jean Alloiteau de Vinça pour leur accueil et le prêt de la salle et en particulier à M.Kader Belgherbi pour son implication et aux enfants pour leur intérêt et leur gentillesse, au Radio-club de Perpignan F6KBR (matériel audio),  à Roger du CORMA  pour son matériel, à F4GXJ Jean-Pierre et à F6BLY Bernard pour les documents authentiques qu’ils nous ont prêtés, à Maurice F5IF, à Guy F8FMN et Alain F5IRY pour leur disponibilité et à M. le maire René Dragué pour sa présence

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.