Valeco inaugure le parc éolien de Fenouillèdes

valeco-inaugure-le-parc-eolien-de-fenouilledes

Le parc éolien de Fenouillèdes a été inauguré ce 16 novembre en présence de Laurent Alaton, Sous-Préfet de Prades, Jean Sol, Sénateur des Pyrénées-Orientales, Charles Chivilo, Conseiller Départemental et Président de la Communauté de Communes Agly Fenouillèdes, Guy Calvet, Maire de Saint-Arnac et Jacques Barthès, Maire de Lesquerde. Erick Gay, Président de VALECO et 120 de ses employés se sont rendus sur place pour l’occasion.

Initié au début des années 2000 , le parc du Fenouillèdes se compose de 11 éoliennes réparties sur les communes de Saint-Arnac et de Lesquerde au sein de la Communauté de Communes Agly Fenouillèdes. Ces turbines ENERCON de 2,35 MW fourniront une puissance cumulée de 25,85 MW . A l’issue de l’obtention des autorisations administratives fin 2013, la construction du parc a débuté fin 2017 . Le parc, exploité par VALECO, a produit ses premiers kilowattheures le 13 février 2018 . Ce parc produira plus de 60 000 000 Kwh par an, soit l’équivalent de la consommation électrique de 17 000 foyers ( 50 000 personnes, soit plus de 10% de la population du
département).

Un projet porté par les collectivités locales
La première éolienne du territoire de la Communauté de Communes Agly Fenouillèdes a été installée par le Groupe VALECO en 2006 sur la carrière de Saint-Arnac. A l’issue de ce premier retour d’expérience positif, les élus ont décidé en 2007 d’étudier la création d’une Zone de Développement Eolien (ZDE) sur leur territoire, procédure validée par le Préfet en 2009.

En 2010, au terme de plusieurs années d’études environnementales, le Groupe VALECO a validé la faisabilité d’un parc éolien sur les communes de Lesquerde et de Saint-Arnac. La conception de ce projet a intégré les exigences des élus locaux pour leur territoire :
● Eviter les crêtes pour limiter la visibilité des éoliennes
● Implanter les éoliennes sur des terrains communaux afin que les recettes puissent revenir aux collectivités et constituer à terme un relais économique aux carrières qui subissent une concurrence internationale.

Par ailleurs, afin d’assurer la cohérence de l’outil de production électrique, VALECO a démantelé la première éolienne installée en 2005 et ainsi réalisé un des tout premiers “repowering” de France (remplacement d’une éolienne ancienne par un modèle récent).

Ces 11 éoliennes généreront à partir de 2019 plus de 250 000 € de recettes annuelles pour le territoire :
● La Communauté de Communes percevra plus de 135 000€ de bénéfices fiscaux
● Saint-Arnac percevra annuellement plus de 25 000 € (loyers et fiscalité) ce qui représente environ 10% du budget annuel de la Mairie .

Ces revenus permettront de réaménager et entretenir certains chemins de Saint-Arnac.
● Lesquerde percevra annuellement plus de 95 000 € (loyers et fiscalité) ce qui représente environ 22% du budget annuel de la Mairie . Ces revenus permettront le rachat d’un hangar qui sera réaménagé en salle des fêtes. Charles Chivilo, Conseiller Départemental et Président de la Communauté de Communes Agly-Fenouillèdes commente : « Nous sommes très satisfaits que ce projet soit enfin mis en service ! Il est le résultat d’ une initiative prise il y a plus de 10 ans dans notre volonté de favoriser, tout en le maîtrisant, le développement de l’éolien sur notre territoire .Tout au long des étapes de ce projet, les équipes de VALECO ont su intégrer nos exigences et nous apporter des solutions créatrices. Un véritable partenariat s’est créé au fil de nos années de collaboration. Aujourd’hui, nous sommes pleinement satisfaits de notre importante implication à leur côté pour voir se réaliser ce projet. C’est le sens de notre action que de créer de
nouvelles activités économiques majeures pour notre territoire rural
. »

De fortes retombées économiques et des emplois locaux
Un centre local de maintenance à Lesquerde
Le Groupe VALECO, grâce à son fort partenariat avec le fabricant des éoliennes ENERCON, a incité à la création d’un centre de maintenance des éoliennes implanté sur la commune de Lesquerde. Ouvert en janvier 2018 dans des locaux mis à disposition par la commune, il emploie 2 techniciens à temps plein et se situe à 10 minutes du parc. Depuis ce centre Enercon exploite aujourd’hui 20 éoliennes, pour un total de 46,55 MW.

Peter SCHUSTER, Président d’ENERCON France, témoigne : « Enercon emploie 60 personnes en Occitanie. La création de ce centre de maintenance est le premier dans les Pyrénées-Orientales et nous permet d’être au plus proche des éoliennes dont nous assurons la maintenance . C’est aujourd’hui une première pierre en Pays Catalan et nous espérons développer encore notre activité dans les années qui viennent. Je suis conscient que notre présence permet de créer de l’activité dans le village et je tiens à remercier la commune et le maire pour leur chaleureux accueil. »

Un recours privilégié aux entreprises de la région
VALECO a privilégié les entreprises locales pour la réalisation de ce parc. Quand les compétences existaient, les entreprises retenues pour la réalisation ont été majoritairement choisies en Occitanie :
● Travaux publics : SPIE Sud Ouest (66), AVEROUS (34, BTP)
● Réseaux électriques : SOTRANASA (66), BV SCOP (09)
● Fondations : GTS (33)
● Géomètre expert : GEOTOP34 (34)
● Expertise Géotechnique GSA BTP (34)
● Bureaux d’études environnementaux : ABIES (31) BIOTOPE (31), ALTIFAUNE (34)

valeco-inaugure-le-parc-eolien-de-fenouilledes

Les énergies renouvelables au service de la valorisation de l’environnement local
Situé dans un contexte environnemental très riche, du fait de la présence de plusieurs zones Natura 2000 dans le périmètre du parc, ce projet a conduit Valeco à mener des études environnementales exemplaires et particulièrement approfondies afin d’obtenir les autorisations de l’État.

Le Groupe VALECO s’est engagé sur des mesures environnementales à deux niveaux :
● Sur le site d’implantation des éoliennes , pour assurer leur intégration dans leur environnement immédiat
● A l’échelle du territoire de la Communauté de Communes , pour appuyer les démarches déjà engagées par les services de l’Etat sur un territoire identifié comme exceptionnel du point de vue environnemental : le Massif de la Tourrèze.

Sur site, la conception de la centrale éolienne du Fenouillèdes a été faite en intégrant les mesures ERC (Éviter, Réduire, Compenser) recommandées par les études environnementales au regard des différents impacts que pourraient générer les phases de construction et d’exploitation du parc éolien.

Mesures sur site : évitement
Après avoir caractérisé la sensibilité des milieux naturels, le projet a été conçu de manière à éviter les zones à plus forts enjeux environnementaux :
● Implantation dans la continuité géographique d’un site industriel en activité (carrières)
● Éloignement des crêtes rocheuses fréquentées par l’avifaune patrimoniale
● Évitement des zones humides et des secteurs de végétation remarquables

Mesures sur site : réduction
Des chauves-souris qui peuvent fréquenter les parcs éoliens à la recherche d’insectes pour se nourrir ou lors de migrations. Ainsi, en stoppant ses éoliennes lors des soirées chaudes et peu ventées, le Groupe VALECO réduit considérablement le risque de mortalité des chauves-souris.
Le Groupe VALECO étudie par ailleurs la mise en place d’une méthode innovante, qui consistera à gérer les arrêts sur la base de la détection en temps réel des chauves-souris à proximité des éoliennes.

Mesures sur site : compensation
Pour compenser les impacts sur la population de reptiles dont l’habitat peut être perturbé durant la phase des travaux d’installation des éoliennes, le Groupe VALECO a conçu et installé sur le site des habitats en pierre favorisant le cycle biologique des reptiles à différents stades . Ces micro-habitats intègrent des potentiels sites de ponte et constituent des abris hors de portée des prédateurs.

Mesures à l’échelle du territoire : restauration du massif de la Tourèze et protection des oiseaux des lignes électriques
Le Massif de la Tourèze, bien que distant de 5 km du parc éolien, avait été identifié lors des études de conception comme un territoire attractif pour l’ Aigle de Bonelli , espèce emblématique du département. Pour lutter contre les menaces de disparition des milieux naturels importants pour la biodiversité de ce territoire, le Groupe VALECO investit 500 000 € en partenariat avec le Conservatoire des Espaces Naturels, la Chambre d’Agriculture et la Fédération des Chasseurs pour réaliser deux mesures principales :
● Restaurer et entretenir les milieux ouverts sur le Massif de la Tourèze (étude en cours sur l’installation d’un troupeau de moutons).
● Mettre en sécurité 15 km de lignes électriques identifiées comme dangereuses pour les rapaces par le programme de la Ligue de protection des oiseaux (LPO).

À moyen et long terme, ces mesures se traduiront par l’augmentation de la diversité florale et faunistique, contribuant ainsi à améliorer la réalisation du cycle biologique d’une multitude d’espèces emblématiques des milieux ouverts et aujourd’hui menacées, telles que le Cochevis de Thékla , le traquet Oreillard ou encore l’ Aigle de Bonelli . Lionel COURMONT, Chargé de projets au Conservatoire d’Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon (CENLR) commente : « Le CENLR, la Chambre d’Agriculture des Pyrénées-Orientales et la Fédération Départementale des chasseurs des Pyrénées-Orientales accompagnent VALECO pour mettre en place un projet de plan de gestion du massif de la Tourèze. Il devrait permettre de maintenir sur le long terme le patrimoine naturel lié aux milieux ouverts des communaux de Latour de France. Ces mesures vont permettre entre autre le retour d’un éleveur d’ovins afin entretenir ces pelouses qui favorisent l’avifaune patrimoniale de la zone de protection spéciale . Ce projet ambitieux devrait redonner un nouveau souffle à cette biodiversité si riche et mettre une nouvelle pierre à l’histoire pastorale du massif. »

VALECO, acteur de la transition énergétique en Région Occitanie
Ce nouveau parc permet à VALECO d’atteindre au total près de 196 MW installés en Région Occitanie . Cette puissance installée représente 482 GWh ce qui répond aux besoins annuels domestiques en électricité de plus de 316 000 personnes .

Il s’agit du 25ème parc éolien français mis en service par VALECO depuis 2001 . Avec ce nouveau parc, la puissance totale produite par VALECO sur le territoire national atteint désormais 380 MW.

A propos de VALECO
Fondé en 1989 à Montpellier, le groupe VALECO s’affirme comme l’un des acteurs majeurs des énergies renouvelables en France, du développement de projets à la production d’énergie. Pionnier de l’éolien avec un premier permis accordé dès 1996, la société est également active dans les secteurs du photovoltaïque, de l’hydraulique et de la biomasse.
https://groupevaleco.com

valeco-inaugure-le-parc-eolien-de-fenouilledes

valeco-inaugure-le-parc-eolien-de-fenouilledes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.