Un dernier coup d’accélérateur de la campagne de La France Insoumise

un-dernier-coup-daccelerateur-de-la-campagne-de-la-france-insoumise

A 10 jours du premier tour des présidentielles, La France Insoumise, mouvement qui accompagne la candidature de Jean-Luc Mélenchon, organisait une conférence de presse. L’occasion de faire un bilan d’étape et de présenter quelques unes des dernières initiatives. Francis Daspe indiquait en préalable l’énorme travail effectué depuis plus d’un an : « Nous nous sommes déployés sur la totalité des espaces militants des Pyrénées-Orientales, en multipliant les distributions ou les réunions publiques. La communication via les médias et les réseaux sociaux a été également privilégiée ».

Alain Schmitt pour sa part présentait l’initiative départementale intitulée « Tous en selle pour JLM » prévue samedi 15 avril à partir de 10 heures place de la Victoire à Perpignan. « Il s’agira par une ballade en vélo dans le centre ville de Perpignan (place de la Victoire, boulevard Clémenceau, place de Catalogne, place Jean Payra, place Arago, place de la République, Bourse du Travail, pour un retour place de la Victoire) de soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans un esprit festif et convivial. Et de monter qu’avec près de 400 000 soutiens à la candidature de Jean-Luc Mélenchon, nous sommes la première force écologiste ! ».

Philippe Assens se félicitait de la présence mercredi 19 avril du camion de Jean-Luc Mélenchon à Perpignan, place de la Victoire, de 16 à 20 heures. « Deux débat seront organisés, un sur le « protectionnisme écologique et social » porté par le programme de La France Insoumise, « L’avenir en commun », un autre consacré à la précarité et au logement ». Entre les deux, un entracte avec une prestation du chœur des Insoumis dont le spectacle vaut le détour nous promet le candidat aux législatives dans la 3° circonscription…

Francis Daspe concluait en insistant sur les réelles chances de victoire de Jean-Luc Mélenchon en citant Victor Hugo : « Rien n’est plus puissant qu’une idée dont le temps est venu ». Pour lui, cette formule donne sens au slogan de la campagne de Jean-Luc Mélenchon : « La force du peuple ».

Laisser un commentaire