La semaine Nationale du Rein en région Languedoc-Roussillon

semaine-nationale-rein-region-languedoc-roussillon

La douxième semaine nationale du Rein se déroulera du 4 au 11 mars 2017. Des actions de dépistage et d’information auront lieu durant cette période dans notre région. La FNAIR (Fédération Nationale d’Aide aux Insuffisants Rénaux) réalise, pour la 12ème année consécutive, une opération de sensibilisation et de dépistage anonyme et gratuit sur tout le territoire français.

Pour une prise en charge précoce de l’insuffisance rénale
« Rein et obésité : un mode de vie sain pour des reins en bonne santé », telle est la thématique de cette Semaine Nationale du Rein. De plus en plus de Français sont concernés par l’obésité, sans savoir qu’elles ont deux fois plus de risque que les autres de souffrir d’insuffisance rénale. En cause, l’hypertension et le diabète directement liés à l’excès de graisse. Ces maladies sont responsables à elles-seules de plus de la moitié des cas d’insuffisance rénale chronique.

Mais, même indépendamment de ces pathologies, l’excès de poids est à lui-seul un facteur de risque d’insuffisance rénale. D’où l’utilité de dépister annuellement chez les personnes obèses la protéinurie au travers d’une bandelette urinaire ou de doser la créatinine par test sanguin. C’est d’ailleurs une des recommandations officielles de la HAS – Haute autorité de Santé. La Semaine Nationale du Rein est l’occasion d’effectuer cette vérification du bon fonctionnement de vos reins. En cas d’anomalie, ce dépistage peut permettre une prise en charge précoce. La Semaine nationale du Rein vise aussi plus largement à sensibiliser le grand public aux problématiques relatives aux maladies rénales.

Épidémiologie des maladies rénales
Près de 3 millions de personnes en France sont atteintes d’une maladie rénale. Un fléau qui ne cesse de progresser puisque plus de 10 800 personnes (+2 % par an) chaque année apprennent qu’elles souffrent d’une insuffisance rénale chronique terminale nécessitant un traitement de suppléance (dialyse ou greffe).
34 936 personnes sont porteuses d’un greffon rénal et 16 579 patients sont en attente d’une greffe de rein tandis que 44 419 patients dialysent.1 Un constat alarmant qui pourrait être amélioré par un dépistage précoce.

Se faire dépister pour mieux protéger ses reins
Pour plus d’un tiers des personnes qui souffrent d’une insuffisance rénale chronique (IRC), le diagnostic est posé au dernier moment : ils doivent alors dialyser en urgence. Les précédentes éditions des Semaines Nationales du Rein ont permis à de nombreuses personnes s’étant faites dépister d’aller consulter un néphrologue (environ 10 % des personnes dépistées). Le thème de cette année met en particulier l’accent sur l’importance de maintenir un bon équilibre nutritionnel pour préserver son capital néphronique. Les néphrons sont ces minuscules unités fonctionnelles (leur nombre est estimé à 1 million par rein) au sein desquelles s’effectue la filtration du sang et l’élaboration de l’urine. Malheureusement, une maladie qui ne serait pas détectée à temps peut les détruire de manière irréversible. Bien manger et faire du sport permet de préserver la bonne santé de vos reins.

Le programme de la 12e Semaine Nationale du Rein
Des actions de dépistage et de nombreux stands d’informations et de sensibilisation sont organisés, partout en France, en direction du grand public. Sans rendez-vous, toutes celles et ceux souhaitant vérifier le bon fonctionnement de leurs reins peuvent se rendre sur les stands d’information et de dépistage pour bénéficier d’un dépistage gratuit ou obtenir des renseignements sur les maladies rénales.

Rendez-vous sur www.semainedurein.fr pour connaître, région par région, la liste des actions mises en œuvre et des centres d’accueil.

Où et quand se faire dépister en Languedoc-Roussillon ?
– Dépistage et stand d’information | le 7 mars 2017 – de 10h à 17h | Polyclinique Le Languedoc – 12 av Côte des roses – NARBONNE | Renseignements auprès de M. Didier OURADOU 06 16 16 76 70
– Dépistage, conférence et stand d’information | le 7 mars 2017 – de 9h à 17h | Clinique Bonnefon – 45 av Carnot – ALES | Renseignements auprès de M. Christian DANIS 06 09 88 79 48
– Dépistage et stand d’information | le 8 mars 2017 – de 10h à 17h | Polyclinique St Roch Medipole – Hall d’entrée de la Clinique – Chemin du mas Anglade – CABESTANY | Renseignements auprès de M. Bernard DESCROIX 06 08 54 96 90
– Dépistage et stand d’information | le 9 mars 2017 – de 10h à 17h | Hôpital de Perpignan – Hall d’entrée – 20 avenue du Languedoc – PERPIGNAN | Renseignements auprès de M. Bernard DESCROIX 06 08 54 96 90
– Dépistage et stand d’information | le 9 mars 2017 – de 9h à 17h | CHU Caremeau – pl Prof. Robert Debré – NÎMES | Renseignements auprès de M. Paul BALMELLE 06 86 89 70 87
– Dépistage et stand d’information | le 9 mars 2017 – de 10h à 16h | CHU Lapeyronie – Hall d’accueil – 371 avenue du Doyen Gaston Giraud – MONTPELLIER | Renseignements auprès de Mme Nicole CLAPIER 06 07 87 06 07
– Dépistage et stand d’information | le 10 mars 2017 – de 9h à 17h | Centre Hospitalier d’Alès Cévènnes – 811 av Doct J. Goubert – ALES | Renseignements auprès de Mme Anne Marie FARGIER 06 99 28 47 89
– Dépistage et stand d’information | le 13 mars 2017 – de 9h à 17h | Nephrocare Nîmes – Gardialyse – 460 rue Yves Sigal – NÎMES | Renseignements auprès de Mme Alice HAUT 06 71 72 39 88
– Dépistage et stand d’information | le 14 mars 2017 – de 10h à 16h | Clinique ST Louis – Hall d’accueil – place Joseph Boulouresques – GANGES | Renseignements auprès de Mme Nicole CLAPIER 06 07 87 06 07
– Dépistage et stand d’information | le 16 mars 2017 – de 9h à 17h | CHde Bagnols sur Cèze – 7 vv A. Daudet – BAGNOLS/CEZE | Renseignements auprès de M. Michel CABARET 06 10 37 02 25
– Forum Santé et stand d’information | le 21 mars 2017 – de 9h à 17h | Adrea Mutuelles – Ville Active – 393 rue de l’hostellerie – NÎMES | Renseignements auprès de M. Jean Claude TOUJAS 06 15 46 19 42
– Dépistage et stand d’information | le 21 mars 2017 – de 10h à 16h | Clinique du Parc – salle de réunion – 50 rue Emile Combe – CASTELNAU LE LEZ | Renseignements auprès de Mme Nicole CLAPIER 06 07 87 06 07.

A propos de la FNAIR
Créée en 1972, la Fédération Nationale d’Aide aux Insuffisants Rénaux est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique depuis 1991, qui représente les 80 000 personnes dialysées et greffées du rein que compte la France. Afin d’améliorer la qualité de la vie et des soins des personnes souffrant d’insuffisance rénale, les actions que mène la FNAIR s’organisent à plusieurs niveaux :
– Améliorer et développer la prévention de la maladie rénale chronique et sa connaissance épidémiologique à tous les stades,
– Améliorer l’accompagnement thérapeutique des personnes à risque et des personnes concernées par l’insuffisance rénale, impliquant la mise en place d’un dispositif structuré et homogène d’orientation, d’information et de suivi des personnes sur le territoire national,
– Renforcer le rôle de porte-parole des personnes insuffisantes rénales et leurs proches,
– Obtenir que la greffe devienne le traitement de première intention pour les personnes dont l’annonce du diagnostic d’insuffisance rénale en stade terminal a été posée.
La FNAIR, ce sont 24 associations régionales au service des personnes atteintes de maladies rénales et de leurs proches, qui se sont fédérées pour, ensemble, être plus fortes.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.fnair.asso.fr.

Laisser un commentaire