Romain Grau en réunion de travail avec l’Umih 66

romain-grau-en-reunion-de-travail-avec-lumih-66

Romain Grau s’est rendu lundi dans les locaux de l’Umih 66 (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) afin d’avoir une réunion de travail avec Hervé Montoyo, président général, Aziz Sebhaoui, président des cafés, bar et discothèques et Brice Sannac, président des restaurateurs. Dans un premier temps le député a fait état des actions qu’il a pu mener suite à la première rencontre avec les dirigeants de l’Umih: concernant l’apprentissage et l’application de la norme Afnor NF-Z74-501 qui concerne la publication des avis des consommateurs sur les sites dématérialisés.

Ainsi il a pu écrire à la Ministre du Travail sur la question de l’apprentissage, car les professionnels sont confrontés au fait qu’une partie des apprentis, une fois leur diplôme obtenu, généralement en juin, refusent d’honorer leur contrat qui les lie avec l’entreprise jusqu’à fin août. Afin de remédier à cela l’Umih propose de ne délivrer le diplôme qu’à la fin de la durée du contrat.
Concernant la mise ne œuvre de la norme, Romain Grau par le biais d’une question écrite a sollicité le Secrétaire d’État en charge du numérique sur la mise en œuvre de cette norme qui a pour vocation à s’assurer de la véracité des avis émis par les consommateurs. En effet certains sites internet sont devenus des marqueurs importants et peuvent faire et défaire la réputation d’un établissement. Devant ce pouvoir, qui s’il n’est pas encadré, peut provoquer des conséquences économiques importantes sans parler des incidences sur la santé des chefs d’entreprises. Pour cela le député demande à ce que la norme Afnor co-rédiger par les professionnels et les propriétaires des sites internet soient appliquées.

Cette nouvelle rencontre avec le Président directeur général de l’Umih a permis d’approfondir ce sujet, en prenant exemple sur les autres pays européens, et notamment l’Italie. Ainsi l’Ummih a remis un dossier juridique sur cette question au parlementaire qui, en relation avec les services de Bercy, va porter ces propositions au gouvernement.

Laisser un commentaire