Oui au Pays Catalan s’organise afin de lutter contre la disparition du territoire catalan

laccent-encore-sujet-a-discrimination-selon-oui-au-pays-catalan

Le mouvement Oui au Pays Catalan nous communique sous le titre « En 2020, suppression du département 66 ? Agissons sans tarder ! », avec prière d’insérer :

« Mois après mois, la dénomination « Pays Catalan » est étouffée par Paris et par l’absurde région Occitanie. Face à cette annexion sournoise, les Catalans doivent réagir pour protéger leur existence en France, affirmer une identité millénaire et construire l’avenir.
Le 24 juillet dernier, à Perpignan, l’Assemblée départementale des Pyrénées-Orientales a approuvé l’affirmation d’identité différenciée de notre territoire catalan. Mais cette démarche est inoffensive, car l’avenir de toute une population est en jeu.

Franchissons un cap, visons plus haut, programmons l’offensive populaire. Nous appelons les habitants du Pays Catalan à rester en alerte, pour changer le nom du département. Notre priorité est de préserver l’avenir institutionnel du territoire, car la loi de Nouvelle organisation territoriale de la République prévoit la suppression de notre Département en 2020. Cela signifierait la dilution totale des Catalans dans le magma occitanien ! Obtenir officiellement le nom « Pays Catalan » serait un immense geste, car notre territoire serait protégé de l’effacement par Paris et Toulouse. Dès 2020, nous pourrons transformer notre département en Collectivité Territoriale Unique (CTU) et gérer ici l’ensemble des compétences et des budgets de la Région et du Département, comme l’envisage la Constitution.

Nous appelons les citoyens à s’organiser, dans tous les villes et villages du département, pour une grande manifestation, dans un avenir proche. Nous invitons l’ensemble des personnes conscientes de l’enjeu, à rejoindre la grande Assemblée Générale de notre mouvement, le 28 octobre. Ce rassemblement permettra la mise en place d’une campagne massive pour un département Pays Catalan. Nous affirmerons ainsi le seul projet politique possible pour notre territoire. »

Laisser un commentaire