« M. Macron » Oui au Pays Catalan répond « chiche ! »

Après les annonces du Président Macron pour répondre à la crise provoquée par l’action des Gilets Jaunes, Oui au Pays Catalan manifeste sa position et nous communique sous le titre « M.Macron, Oui au Pays Catalan répond chiche ! », avec prière d’insérer :

« 1. Nous saluons le début de révision de la politique économique mise en place depuis un an et demi, qu’a provoqué l’action des manifestants. Cette politique écrasait les couches populaires et une grande partie des classes moyennes, les mesures annoncées demandent à être approfondies et concrétisées.
2. Oui au Pays Catalan prend acte de la déclaration du Président dans laquelle il reconnaît le mépris du pouvoir central envers les territoires périphériques et le fait que la plupart des décisions les concernant leur sont imposées depuis Paris.
3. En ce sens, Oui au Pays Catalan appelle le pouvoir parisien à revoir la décision prise à l’encontre de la volonté de la majorité des Catalans, à savoir l’annexion politique du Pays catalan par la région Occitanie. Conséquemment, dans le cadre de la concertation proposée par le chef de l’État, nous demandons la possibilité d’étudier la pertinence de la création d’une Collectivité « Pays Catalan » comme unique institution territoriale, qui pourrait être source d’économies et de clarification de compétences.
4. La crise actuelle découle directement de la négation des territoires périphériques par la capitale, elle est la preuve éclatante de l’échec du centralisme jacobin. Pouvoir régler nos problèmes sociaux, économiques, écologiques, culturels, humains, géographiques… l’État doit prendre en compte les spécificités de notre territoire ainsi que sa cohésion et son unicité historique, géographique et culturelle.
5. Cette négation de nos spécificités étouffe l’identité catalane et nous empêche d’avoir les moyens institutionnels de résoudre les problèmes économiques d’une grande partie de la population qui vit, depuis des décennies, dans une situation comparable à celle de DOM-TOM : chômage massif, bas salaires, précarité.

M. le Président, nous ne pouvons pas accepter de nous enfoncer davantage ! Oui au Pays Catalan est prêt à relever le défi : nous sommes sûrs que le peuple catalan possède la volonté et l’énergie nécessaires à l’amélioration de notre situation. Donnez-nous les moyens institutionnels de créer une Collectivité territoriale « Pays Catalan » afin de redresser notre territoire dans le respect de la
République.

Jordi Vera »