Nouvelles circulations entre Port-Bou et Cerbère : une avancée pour le développement des connexions transfrontalières

comite-dusagers-de-ligne-train-jaune-sadresse-aux-dirigeants-de-sncf

Depuis le 11 février, 4 circulations supplémentaires dans le sens Port-Bou – Cerbère et 7 dans le sens Cerbère – Port-Bou sont mises en place par les opérateurs SNCF et RENFE. Ces nouvelles relations fortement attendues par les usagers sont le fruit d’une volonté partagée entre la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et la Generalitat de Catalunya d’améliorer les relations et les connexions transfrontalières entre la France et l’Espagne.

Ces nouvelles fréquences porteront à 23 le nombre de trains régionaux quotidiens entre Cerbère et Port-Bou. Les horaires sont par ailleurs mieux adaptés entre les deux opérateurs SNCF et RENFE, contribuant ainsi à faciliter les circulations entre les 2 régions, et au-delà entre la France et l’Espagne.

Convaincues de la nécessité d’optimiser les liaisons transfrontalières, dans une perspective de développement et d’attractivité des territoires, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et la Generalitat de Catalunya ont œuvré de concert pour fluidifier les circulations et dynamiser les relations entre les deux régions.

Cette annonce vient par ailleurs compléter les améliorations déjà engagées depuis décembre dernier sur les temps de correspondance entre la SNCF et la RENFE à Latour-de-Carol. Ainsi 4 allers retours Toulouse – Latour-de-Carol sur 5 ont désormais une correspondance optimisée avec les trains Latour-de-Carol – Barcelone, ce qui a permis de réduire le temps de parcours moyen d’1h15 entre Toulouse, Foix, Ripoll et Barcelone.

« C’est une avancée emblématique de notre volonté commune de faciliter les relations entre nos deux régions. Cette ambition doit en effet se traduire par des infrastructures et des solutions de transports adaptées. Je me félicite de la réussite de cette coopération qui va dans le sens des attentes des usagers et du territoire. Pour l’avenir, je souhaite poursuivre et renforcer cette coopération, dans la perspective d’un véritable schéma ferroviaire transfrontalier, indispensable pour le développement et l’attractivité des Pyrénées-Orientales » a notamment déclaré Carole Delga.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.