Nouveau concept d’un Pole Mobilité Auto Solidaire implanté à Villeneuve de la Raho

De G à D. Alain Vernet et Jean Castellano

Le pôle mobilité auto solidaire est un atelier mécanique associatif qui proposera à la fois la location, la vente et la maintenance de voitures à tarifs accessibles aux bénéficiaires, afin de favoriser l’insertion professionnelle et sociale. 1° : Un atelier d’entretien / réparation à tarif social. Les réparations réalisées relèveront plus de l’entretien courant que de la mécanique complexe. 2° : Un service de vente de véhicules, révisés et fiabilisés à tarif social. Nous récupérerons des voitures dans le cadre du mécénat ou de dons de particuliers ; afin de les réviser et remettre en conformité vis-à-vis du contrôle technique ; avant de les vendre à un tarif solidaire. Ce tarif intégrera le contrôle technique valide, la carte grise et une garantie de trois mois pièces et main-d’œuvre. 3° : Un service de location auto à bas coût : nous avons déjà 2 véhicules (6 prévus en juin 2017), pour la location à la journée, à la semaine ou au mois. Le projet comportera également une dimension environnementale en assurant une gestion rigoureuse de ses déchets (matériaux ferreux, plastiques, pneus…) et les fluides (huiles de vidanges usagées, liquide de refroidissement…) ; et en organisant à terme des ateliers de sensibilisation sur l’impact environnemental et économique de la conduite et du défaut d’entretien des automobiles. Quelles sont les raisons qui ont motivé la mise en place du projet (constat, diagnostic) ? Nous avons pu constater l’évolution de la situation économique et sociologique survenue ces dernières décennies et notamment depuis quinze ans. La pression foncière a poussé nombre de personnes modestes/précaires à s’éloigner des lieux d’emploi. Ce qui conjugué à la hausse du chômage, à la précarisation de l’emploi accroît le poids de la mobilité dans le budget des ménages précaires ou défavorisés. La desserte par les transports publics ; en termes de temps de parcours, correspondances, amplitude horaire restreinte ; ne réponds pas aux besoins spécifiques de ceux, qui occupent ou visent des emplois à horaires décalés (agriculture, restauration) ou fragmentés (services, distribution) ou localisés en zone mal desservie. Le taux de pauvreté dit à ’60 % du niveau de vie médian’ est de 20,4 % pour les Pyrénées-Orientales. Cela ne représente pas moins de 92000 personnes (chiffres 2014). Ce taux est identique en milieux rural et urbain. Le chômage dépasse les 15 % de la population active, plus de 24 000 personnes perçoivent le RSA. Le travail saisonnier ou de courte durée et à temps partiel représente une part importante de l’offre locale d’emploi (restauration, distribution, service, agriculture). Quels sont les résultats attendus ? Afin de remédier à cette situation, il est nécessaire, en complément des transports collectifs, de développer une offre couvrant les différents besoins exprimés par ces publics : location auto à bas coût, afin de se rendre à un emploi, une formation, un entretien d’embauche… Entretien et réparations mécaniques, à tarifs accessibles, destiné aux bénéficiaires propriétaires de voitures Achat d’un véhicule fiable à petit prix, pour se maintenir en emploi. Ces trois volets sont indispensables pour permettre à tous de retrouver/conserver une autonomie de déplacement, tant dans la vie professionnelle que dans la vie quotidienne, et ainsi rompre l’isolement social. Quels sont le (s) public (s) visé (s) ? Le pôle mobilité auto solidaire offrira ses services aux : bénéficiaires des minimas sociaux, demandeurs d’emploi, jeunes non qualifiés, étudiants. Nous proposerons aussi nos services à tous les travailleurs précaires y compris ceux déjà en emploi, aux saisonniers qui viennent travailler dans notre département et dont les revenus sont inférieurs ou égaux à 110 % du taux de pauvreté dit à 60 % du niveau de vie médian. Soit un revenu mensuel sur 12 mois à moins de 1075 € pour une personne seule, 1612€ pour un couple sans enfant ou encore 2 257 € pour un couple avec deux enfants. Partenaires associés : Le Réseau APREVA (réseaux d’acteurs solidaires sur le thème de la mobilité). La Fondation PSA. La Fondation JM Bruneau (sous égide de la Fondation de France) et le Conseil Départemental 66 nous ont accordé leur confiance et apporté un soutien financier. La fondation MACIF (Mécène du réseau APREVA), devrait en faire autant prochainement. Date de démarrage du projet : 09/01/2017. Adresse actuelle : 10 impasse de l’industrie 66180 Villeneuve de la Raho.

Les concepteurs devant le matériel d’entretien des véhicules
Jean Castellano devant l’établi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.