« Les Vernets à la rubrique faits divers ! »

Marie-Thérèse Costa-Fesenbeck, Secrétaire départementale du FN66, Conseillère régionale du LR, Conseillère municipale et Communautaire de la liste « Perpignan ensemble avec Louis Aliot
Marie-Thérèse Costa-Fesenbeck, Secrétaire départementale du FN66 aux côtés de Louis Aliot
Marie-Thérèse Costa-Fesenbeck, Secrétaire départementale du FN66, Conseillère régionale du LR, Conseillère municipale et Communautaire de la liste « Perpignan ensemble avec Louis Aliot
Marie-Thérèse Costa-Fesenbeck, Secrétaire départementale du FN66 aux côtés de Louis Aliot

Marie-Thérèse Costa-Fesenbeck, Secrétaire départementale du FN66, Conseillère régionale du LR, Conseillère municipale et Communautaire de la liste « Perpignan ensemble avec Louis Aliot » et Bernard Reyes, habitant du canton « Les Vernets », n’y vont pas par quatre chemins pour dénoncer l’escalade de la violence dans les différents quartiers du Bas-Vernet et du Haut-Vernet…

– « Après les incidents de dimanche dernier devant Aimé Giral (effractions de voitures, siphonages de carburant, etc.), de ce lundi avec des coups de feu, cette nuit c’est un incendie d’une haie de cyprès se propageant à 5 voitures et aux balcons de l’immeuble jouxtant l’ancien magasin chemin de la Poudrière classé par les medias perpignanais à la rubrique « Faits divers » ! Pour nous, membres de l’opposition qui nous sommes rendus sur les lieux à la rencontre des habitants en état de choc, ce n’est plus un banal fait divers !

Le ras le bol est là, bien palpable, travailler toute l’année pour perdre son véhicule de travail ou permettant de se rendre à son travail, perdre des heures non payées pour se rendre chez son assureur qui ne remboursera que la valeur vénale du véhicule, ce triste événement est « la goutte d’eau qui fait déborder le vase » des Vernétoises et Vernétois. Ils ne supportent plus le laxisme et l’immobilisme du système clientéliste des dirigeants locaux Alduy-Pujol depuis 30 ans. Les forces de police ont-ils des ordres pour ne plus rentrer dans ces zones de non-droit et laisser faire ?

Le maire UMP de Perpignan et le maire UMP de quartier de(s) Vernet(s) vont-ils longtemps rester inactifs devant ces tristes évènements ? Où sont passés leurs engagements électoraux ? Leurs promesses sécuritaires de la campagne municipale de ce printemps ? »…

Le PS a déjà déserté ces terres du Vernet, puisque l’élue socialiste du canton (Perpignan IX), Toussainte Calabrèse, vice-présidente du Conseil Général’66, aurait décidé de se présenter dans un autre canton (celui de Saint-Martin/ Canohès), en mars 2015, lors des élections départementales… abandonnant le territoire parce que convaincue de n’avoir aucune chance de l’emporter la prochaine fois ?… Dans la version « courage fuyons », difficile de faire mieux.

Aux dernières nouvelles, ce sont les sœurs Gaspon – Nicole Gaspon et Françoise Fiter – qui devraient relever le gant sur le(s) Vernet(s) au nom du PCF’66 et du Front-de-Gauche.

Quant à l’UMP, il devrait présenter logiquement le tandem Richard Puly, conseiller général sortant sur le Haut-Vernet, qui lui ne craint pas de retrousser les manches pour aller au mail !, et Annabelle Brunet (Nouveau Centre), conseillère régionale, vice-présidente de la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée en charge du dossier Transfrontalier et des Affaires catalanes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.