Les États Généraux du Diabète et des Diabétiques : retour sur la 2ème réunion publique à Montpellier

les-etats-generaux-du-diabete-et-des-diabetiques-retour-sur-la-2eme-reunion-publique-a-montpellier

La Fédération Française des Diabétiques a lancé en novembre 2017 les premiers États Généraux du Diabète et des Diabétiques. Parmi les temps forts, une quinzaine de réunions régionales sont organisées de mars à septembre 2018. Dans cette démarche de concertation, la Fédération et ses associations locales souhaitent entendre les acteurs concernés pour : poser un diagnostic territorial, recueillir les axes et propositions d’amélioration portés par les acteurs régionaux.

L’objectif est de réunir dans chaque région une quarantaine de participants pour débattre autour des thématiques traitées dans le cadre des États Généraux : prise en charge et parcours de soins, éducation à la santé et prévention, défense des droits des personnes diabétiques, etc…

Associations représentantes de patients, professionnels de santé, élus, institutionnels et acteurs privés sont invités à venir échanger pour construire ensemble des propositions concrètes qui seront portées auprès des plus hautes instances.

La deuxième réunion à Montpellier ce matin
En présence des principaux acteurs concernés : associations de patients, URPS, CPAM, réseaux etc…

Le Docteur Elisabeth DARETS, médecin référent maladies chroniques et ETP à l’ARS Occitanie, a permis que la deuxième réunion publique régionale des États Généraux du Diabète et des Diabétiques, se déroule dans les locaux de l’ARS Occitanie.

Tous les acteurs concernés ont échangé ensemble afin de trouver des solutions efficaces pour optimiser la prévention, améliorer la prise en charge et l’accompagnement des patients dans la région Occitanie. Parmi les expériences remarquables de la région Occitanie évoquées :
– Le programme DIABSAT (réseau Diamip) qui propose une unité mobile itinérante de dépistage gratuit des complications (yeux, reins, pieds) en 1 heure
– Le programme de dépistage de la rétinopathie diabétique en Occitanie (Société d’Education Thérapeutique Sud-Ouest)
– La création d’un collectif Diabète dans le département de l’Aude permettant de coordonner les acteurs (AFD 11, réseau Audiab, CPAM, MGEN, MNH, collectivités locales, Hôpitaux)
– La formation des familles d’enfants diabétiques de 3 à 17 ans avec diffusion du kit d’information au sein de l’éducation nationale.

Pourquoi des États Généraux du Diabète et des Diabétiques ?
Plus de 4 millions de personnes sont atteintes de diabète en France dont 700 000 l’ignorent. Par le nombre de personnes que cela représente, par la progression constante et rapide de cette pathologie (+2,9 % par an entre 2012 et 2014), mais aussi par la gravité de ses complications, le diabète est un enjeu de santé publique capital pour les autorités concernées. « Aujourd’hui, le diabète se porte bien… les diabétiques beaucoup moins ! » Plus que jamais, une mobilisation générale des acteurs en faveur d’une prise en charge globale, de la prévention à l’accompagnement en passant par l’éducation thérapeutique dans un parcours de soins coordonné, est indispensable.

317 000 personnes sont traitées pharmacologiquement pour diabète en Occitanie

Avec un coût de 19 milliards d’euros pour l’Assurance Maladie, la prise en charge du diabète et des personnes atteintes représentent également un enjeu économique. L’accès aux innovations thérapeutiques, technologiques et organisationnelles doit permettre la préservation de notre système de solidarité et de répartition.

Enfin, être diabétique, c’est vivre au quotidien avec les contraintes de la maladie et ses répercussions dans toutes les situations de la vie sociale, personnelle ou professionnelle. Aujourd’hui, certains métiers demeurent encore inaccessibles aux personnes diabétiques alors que les progrès médicaux et techniques les rendent désormais aptes à la plupart des emplois.

Des mesures s’imposent afin d’améliorer la qualité de vie des patients diabétiques et permettre une prise en charge plus efficiente.
Face à ce constat, la Fédération Française des Diabétiques – qui fête ses 80 ans en 2018 – organise, durant 1 an, les Etats Généraux du Diabète et des Diabétiques.

Les objectifs des États Généraux du Diabète et des Diabétiques
– Positionner le diabète comme un enjeu sociétal afin de faire évoluer la prise en charge du diabète et la qualité de vie des patients diabétiques
– Sensibiliser les citoyens pour qu’ils deviennent acteurs de leur santé

Pour toute information sur les Etats Généraux du Diabète et des Diabétiques :
– La démarche
– La contribution
– La méthodologie et les dispositifs
– Le calendrier
– La gouvernance des États Généraux du Diabète et des Diabétiques

Sur le site : www.egdiabete.fr

La Fédération Française des Diabétiques est une association de patients, au service des patients et dirigée par des patients.
Avec son réseau de près de 90 associations locales, réparties sur l’ensemble du territoire et son siège national, elle représente les 4 millions de patients diabétiques. Fondée en 1938 et reconnue d’utilité publique en 1976, elle est totalement indépendante de toute institution publique, de tout organisme ou entreprise privée, de toute corporation professionnelle. Forte de cette indépendance, la Fédération bénéficie d’une légitimité reconnue auprès des pouvoirs publics, des professionnels de santé et des laboratoires pharmaceutiques.
La Fédération est pleinement engagée dans la gouvernance de la santé. En outre elle œuvre à la guérison du diabète en soutenant la recherche et développe des actions de solidarité ciblées envers les différents publics concernés.

https://www.federationdesdiabetiques.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.