Le Soler – Cérémonie des Vœux : 4 solériens Citoyens d’Honneur de la Ville

le-soler-ceremonie-des-voeux-4-soleriens-citoyens-dhonneur-de-la-ville

le-soler-ceremonie-des-voeux-4-soleriens-citoyens-dhonneur-de-la-ville4 solériens élevés au titre de Citoyens d’Honneur de la Ville à l’occasion de la Cérémonie des Vœux.

Lors de cette cérémonie des vœux pour l’année 2015, M. le Sénateur Maire François Calvet a tenu à rendre hommage au « parcours exceptionnel » de M. Eugène Fabre qui a fêté son 100ème anniversaire le 30 décembre dernier et à 3 étudiants solériens « porteurs d’espoir pour l’avenir », en les élevant tous les 4 à la dignité de Citoyen d’Honneur de la Ville du Soler.

Voir l’article sur les 100 ans d’Eugène Fabre : http://www.le-journal-catalan.com/perpignan/2015-le-soler-les-100-ans-deugene-fabre-solerien-celebres-a-lhotel-de-ville/

Comme il s’y était engagé durant la dernière campagne électorale, François Calvet a décidé de donner son indemnité de Maire à la Fondation de l’Université de Perpignan Via Domitia (UPVD) pour financer 3 bourses d’études supérieures.

le-soler-ceremonie-des-voeux-4-soleriens-citoyens-dhonneur-de-la-ville

Pour l’année universitaire 2014/2015, les 3 étudiants solériens inscrits sur le campus de Perpignan qui ont été sélectionnés au mérite parmi 67 candidats par un jury institué par l’Université, sont Stéphanie Vergé actuellement en 2ème année de Master Molécules Bioactives et Environnement, Mélanie Escach actuellement en 2ème année de Sociologie, et Thibaud Gontier actuellement en 3ème année de Licence en Economie et Gestion à l’Institut d’Administration des Entreprises de Perpignan.

le-soler-ceremonie-des-voeux-4-soleriens-citoyens-dhonneur-de-la-villeQuant à Eugène Fabre, ancien militaire de carrière ayant participé au second conflit mondial ainsi qu’aux guerres d’Indochine et d’Algérie, c’est en 1961 qu’il s’installe avec sa famille au Soler. Amateur de pétanque, il n’est pas rare de le voir notre centenaire se promener dans le village d’un pas assuré. Lisant « Le Journal Catalan » sans lunettes et n’ayant aucun prescription médicamenteuse, Eugène Fabre est un membre omniprésent du club de la bonne humeur dont il est de toutes les activités.

Voir l’article sur les 100 ans d’Eugène Fabre : http://www.le-journal-catalan.com/perpignan/2015-le-soler-les-100-ans-deugene-fabre-solerien-celebres-a-lhotel-de-ville/

Laisser un commentaire