Le maire de Port-Barcarès, Alain Ferrand, apporte son entier soutien au club de rugby à XIII, Les Dragons Catalans

dedicaces-seance-photo-dragons-catalans-a-toulouges

Le 22 août dernier, sous la forme d’une lettre ouverte, Alain Ferrand, maire Les Républicains (LR) du Barcarès, a adressé un message de soutien aux rugbymen à XIII du club Les Dragons Catalans, dont nous publions ci-dessous l’intégralité, sous le titre : Rugbymen, Treizistes et Catalans avant tout !!! Trois bonnes raisons de soutenir jusqu’au bout les Dragons !

« Mes chers amis,

Catalanes et Catalans, des Pyrénées-Orientales et d’ailleurs,

Vous connaissez tous mon attachement au rugby à XIII et à ses valeurs. Depuis maintenant plus de 10 ans, les Dragons Catalans portent nos couleurs sang et or au plus haut niveau. Durant cette formidable aventure, qui n’est d’ailleurs pas terminée et qui est loin de l’être, nos joueurs nous ont fait rêver. Que l’on soit amateur ou pas de ce sport, ils nous ont tout simplement rendus fiers ! Fiers d’être catalans et fiers d’avoir la seule équipe française engagée dans le prestigieux championnat de Super League. A Perpignan, nous avons assisté à des grands moments, et nous avons eu la chance d’applaudir de grands joueurs : Stacey Jones, Alex Chan, Zak Hardaker et tant d’autres noms qui résonnent encore dans les travées de Gilbert Brutus.

Certes, notre équipe n’est pas au mieux, et je ne doute pas qu’il y aura toujours des dizaines d’apprentis « entraîneurs » pour trouver à redire sur ce qu’il fallait faire ou faudrait faire pour redresser la barre. Ne soyons pas de ceux qui, adeptes du « y’a qu’à faut qu’on », brulent ce qu’ils ont applaudi hier ! Soyons, loyaux, fidèles et unis derrière notre équipe.

Il reste quatre matchs ! Quatre rencontres pour que nos joueurs sauvent notre place en Super League ! Ne laissons pas tomber notre club dans ce moment crucial ! C’est aujourd’hui et dans les moments comme celui-là qu’il faut affirmer la force de notre identité et soutenir ceux qui ont la tâche de défendre nos couleurs. L’heure n’est pas aux tergiversations, ni aux états d’âmes sur la manière employée lors des derniers matchs. Ce n’est pas le moment de chercher à comprendre les nombreuses erreurs d’arbitrages qui nous pénalisent, ni de tirer des bilans prématurés.

Aujourd’hui, il faut tout simplement pousser derrière l’équipe pour qu’elle retrouve le chemin de la victoire. C’est maintenant qu’elle a besoin de ses supporters.

Souvenez-vous, la saison passée, c’est toute la ville de Leeds qui s’était mobilisée sans réfléchir derrière son équipe de rugby à XIII, qui s’était alors vaillamment sortie de la zone rouge. Je suis certain que nombre d’entre vous ont été admiratifs devant le peuple catalan uni, comme un seul homme, derrière le Barça pour l’aider dans sa fabuleuse « remuntada ».

Prenons exemple sur ce qui a marché ! Ne restons pas immobiles. Il faut inonder la toile de message de soutien ! Il faut aller à Brutus et pousser derrière notre équipe ! Il faut passer outre la déception du moment et croire en nos joueurs ! Il faut les aider à se transcender et à trouver la force de gagner à nouveau ! Plus que jamais, le peuple catalan doit s’unir et porter son équipe pour qu’elle redevienne une armée de combattants et que Brutus soit une citadelle imprenable lors des prochaines rencontres.

Demain il sera trop tard. C’est aujourd’hui que les Dragons ont besoin de nous. Rugbymens, treizistes mais catalans avant tout ! Nous avons le devoir de croire au club, en son équipe et en son Président. Si chacun de nous refuse la fatalité, je suis certain que nos joueurs ne poseront pas un deuxième genou à terre et qu’ils réussiront à se maintenir.

Pour ma part, j’ai une confiance intacte au club et en son avenir ! Je sais que Bernard Guasch saura prendre les bonnes décisions quoiqu’il advienne. Grand capitaine d’industrie, il a prouvé qu’il n’a rien à envier aux plus grands dirigeants sportifs de cette discipline. Je suis convaincu que nous avons les moyens de conserver notre place dans ce prestigieux championnat. Surtout, je mesure la réussite de ce formidable pari qu’a été la création des Dragons Catalans, et l’importance de cette équipe pour notre économie et le rayonnement de notre territoire. Voilà pourquoi je soutiendrai jusqu’au bout els Dracs ! Supporter hier, je le suis bien sûr aujourd’hui et le serai encore plus demain !

Vive le Pays Catalan,

Tous derrières les Dragons !

Alain FERRAND, maire du Barcarès. »

Laisser un commentaire