Le jury du prix Folire a récompensé « Rolland est mort », paru aux éditions Anne-Carrière

le-jury-du-prix-folire-a-recompense-rolland-est-mort-paru-aux-editions-anne-carriere

Nicolas Robin a remporté, mardi 14 novembre le prix Folire 2017 pour Rolland est mort (Anne-Carrière). Le prix lui sera remis le 1er décembre lors d’une cérémonie présidée par l’écrivain Didier Van Cauwelaert, Prix Goncourt 1994 pour Un aller simple (Albin-Michel) et parrain de cette septième édition du prix Folire.

Dès le titre du livre, on a compris de quoi il s’agit : Roland est mort. D’une manière peu banale, la tête dans la gamelle de son chien, chez lui. Il était seul et adorait écoutait les chansons de Mireille Mathieu, en compagnie de son caniche… Mireille. Les pompiers emmènent le corps et confient le chien à son voisin de palier qui ne le connaissait pas plus que ça. Ce dernier vit seul et traverse une mauvaise passe : il est célibataire, au chômage. Un peu plus tard, ce dernier reçoit également les cendres du défunt. Mais que va-t-il en faire ? Et quel impact aura cet événement sur sa vie ?

Nicolas Robin était en lice aux côtés de Sylvain Prudhomme pour Légende (Gallimard) et de Marine Westphal pour La téméraire (Stock).

Nicolas Robin est né en 1976, dans les Landes. Il est steward pour une compagnie aérienne et parcourt le monde. Il a vient de publier un quatrième ouvrage « Je ne sais pas dire je t’aime » aux éditions Anne Carrière. Un roman choral avec Paris en toile de fond.

Créé en 2011 par le Centre Hospitalier de Thuir et le Centre Méditerranéen de littérature, et doté de 2 000 euros par la Caisse d’Épargne Languedoc-Roussillon mécène du prix, le prix Folire est une distinction littéraire attribuée à un jeune écrivain francophone par des lecteurs handicapés psychiques ou souffrant de maladie mentale. Chaque année, un comité se réunit pour sélectionner trois ouvrages. Le lauréat est ensuite choisi par les patients au cours de groupes de lecture. En 2017, 21 groupes de lecture, répartis dans 6 établissements de santé, ont réuni près de 170 votants.

L’année dernière, le prix Folire a été décerné au livre d’Eric Genetet, Tomber (Héloïse d’Ormesson).

le-jury-du-prix-folire-a-recompense-rolland-est-mort-paru-aux-editions-anne-carriere

Laisser un commentaire