Le CLUSTER LOGISTIQUE FRET d’Occitanie se dévoile !

le-cluster-logistique-fret-doccitanie-se-devoile

Ce mercredi 10 octobre dans le grand amphithéâtre de l’hôtel de la région, Nadia Pellefigue, Vice-Présidente en charge du développement économique, de la recherche, de l’innovation et de l’enseignement supérieur, représentant la présidente de Région Carole Delga, a présenté au monde de la logistique les contours de ce futur cluster. En effet plus d’une centaine de personnes était présente, dont une grande majorité d’entreprises, mais également des organisations professionnelles, des associations du monde du transport et de la logistique, des institutions, des représentants du monde de l’enseignement et de la recherche, pour découvrir les lignes directrices des premières actions à mener dès le 1er janvier 2019. L’initiative a reçu un accueil très positif de l’ensemble des participants.

« Se fédérer pour créer de nouvelles solutions logistiques et soutenir le développement de notre région » a rappelé Mme Pellefigue en introduction. Lors de son intervention, Mr Jean Roque, Conseiller Départemental représentant Hermeline Malherbe, Présidente du Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales, et également Président de la Plateforme multimodale Pyrénées-Méditerranée (MP2), a, lui, rappelé l’expérience et l’expertise acquises au travers de MP2 sur les sujets logistiques et multimodaux, les Pyrénées-Orientales voyant transiter près « de 60% des échanges Nord/Sud » et concentrant une part importante des activités logistiques sur son territoire.

Lors de la présentation de ce mercredi, les participants ont pu, au travers du témoignage du Cluster Euralogistic de la région Hauts de France, mieux appréhender ce qu’est un cluster et l’intérêt pour une entreprise d’y adhérer.

Aux manettes en Occitanie : des chefs d’entreprises qui ont réfléchi et travaillé depuis plusieurs mois sur ce projet avec un appui fort de la Région et du Département des Pyrénées-Orientales, au travers de leurs équipes et de celles de MP2.

Concrètement, le Cluster fonctionnera sous la forme d’une association et, dès le début, bénéficiera d’une équipe de 3 permanents pour animer, organiser et lancer les premières actions, signe fort de l’engagement des institutions sur ce projet. La volonté affichée est que le Cluster Logistique se conçoive comme une association transverse, gérée et gouvernée par les entreprises ayant pour objectif de fédérer l’ensemble des acteurs du secteur avec des missions claires :
* Promouvoir l’offre multimodale et la filière logistique de la région Occitanie
* Accompagner les 5 pôles du cluster et répondre à leurs commandes
* Mener des actions d’information, réseautage, lobbying
* Mener des études et mettre à disposition des membres les données clés du territoire
* Créer des liens et mettre à profit les synergies possibles avec les autres clusters et pôles du territoire

Sous la houlette de Steve Mangin, société Léa Logistique, en charge de la préfiguration du Cluster, les entreprises* ont présenté les premières propositions d’actions pour 2019, pour chacun des 5 pôles. Parmi celles-ci, on peut noter :
* Compétitivité des entreprises : création d’une base de données et d’un annuaire des entreprises logistiques d’Occitanie, favoriser les initiatives de coopératives d’employeurs et le multi-salariat, création d’un référentiel commun d’évaluation de la performance logistique, etc.
* Multimodalité : création d’une cartographie interactive de l’ensemble des zones logistiques, création d’une plateforme collaborative (information en temps réel sur les départs et les disponibilités), mise en place d’actions de sensibilisation à la multimodalité, développement de nouveaux services, etc.
* Innovation et logistique : ce pôle fonctionnera comme un outil au service des autres pôles, avec notamment un programme sur 4 années : année 1, identification de problématiques logistiques, frets propres aux adhérents, année 2, sélection de 3 projets, rédaction des cahiers des charges, recherche de financements et années 3 et 4, phase de développement des projets. Autre proposition d’actions, mise en place d’un showroom sur un site dédié ou un container pour présenter les tests et les projets, mise en place d’un « lab » logistique, etc
* Formation : création d’un « lab » RH, qui se concevra comme un espace collaboratif permettant de réfléchir, échanger, mettre en place des actions d’expérimentations RH afin d’accompagner et anticiper les mutations des métiers de la logistique et du transport, prendre en compte les questions de la responsabilité sociétale des entreprises, créations de liens entre les entreprises et le monde académique, etc
* Logistique urbaine : 4 thématiques à développer sur ce pôle, à savoir, les livraisons en mode doux, accompagnement sur la définition de stratégie de gouvernance urbaine et notamment travail sur les chartes de livraison, la régulation des transports urbains de marchandises, adaptation de l’infrastructure, etc

Ces propositions ne sont que quelques exemples des ambitions de cet outil
Prochaine étape : l’Assemblée Générale constitutive qui aura lieu le 5 novembre à Lézignan, sur le site du lycée Ferroul. Avis à celles et ceux qui souhaitent faire partie de cette belle aventure et adhérer au Cluster : Rendez-vous est donc donné !

* les entreprises ayant travaillé à la préfiguration :
– Pôle compétitivité des entreprises : Denjean Logistique, LEA Logistique, Nestlé
– Pôle multimodalité : Eurorail, Transport Salva, P&O Ports, Granit Négoce
– Pôle innovation : MWSC, Ineo-sense.
– Pôle formation : Groupe Ruiz
– Pôle logistique urbaine : Groupe La Poste.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.