Le cinéma c’est pour tout le monde

C’est une grande première pour le département, l’association pianencque UN PAS VERS L’AUTONOMIE (UPVA), œuvrant pour le handicap infantile et le cinéma MEGA CGR Rivesaltes mettent en place, en collaboration,  à compter du 19 mai des séances de cinéma adaptées au public en situation de handicap
Depuis quelques mois, les parents d’UPVA, suite à quelques expériences peu concluantes des salles obscures avec leurs enfants extra-ordinaires, réfléchissaient à la possibilité d’adapter les séances. Un beau projet qui se concrétise ce mois
Les séances auront lieu tous les 2 mois, la première est programmée le samedi 19 mai à 14h avec la projection d’un dessin animé « Léo et les extraterrestres »
« Notre expérience nous a amené à un constat : ne pas rester sur un échec car nos enfants mais aussi toutes les personnes en situation de handicap où parfois d’autres ont du mal avec le son trop fort, le noir, la longueur des bandes-annonces et des publicités et ils ont aussi le droit de vivre des moments de joie au cinéma. Je l’ai amèrement constaté avec mon fils, il avait déjà  beaucoup de mal à rester en place après les bandes annonces, il se promenait dans la salle, chantait, criait, ce qui dérangeait le public plus classique, il se bouchait les oreilles.  C’est difficile en tant que parent de se sentir différents. Et ça a été tout aussi difficile pour sa grande soeur Maelle, fini les séances de cinéma en famille. Nous avons donc réfléchi  « comment adapter ces séances au mieux pour leur offrir ce plaisir? ». Le Méga CGR nous a ouvert ses portes en grand, a très vite compris la problématique. La solidarité a joué et le projet a abouti » Nous confie Cécile, la maman d’Eytan
LE CIMEMA POUR TOUS
Le dispositif sera mis en place afin d’entourer et d’apaiser les spectateurs : lumière baissée, son modéré, absence de publicité et les films seront généralement sous-titrés.
Ces séances ont été pensées pour au public handi mais ouvertes à tous et à tarif préférentiel, 5 euros pour tous et 4 euros 50 pour les moins de 16 ans.
« Le but n’était pas de stigmatiser le handicap, de le mettre à l’écart, dans une bulle, mais d’offrir aussi au grand public la possibilité de se joindre à ces séances, en connaissance bien sûr car il se peut que ce soit un peu agité! Enfants, adolescents, adultes, tout le monde est le bienvenu, quel que soit le handicap… ou pas, aujourd’hui nous espérons que ces séances rencontreront un vif succès afin que le projet perdure » Nous dit Rachel, Présidente d’UPVA et maman concernée
Vous retrouverez toutes les informations concernant ces séances sur la page Facebook de l’association (Un pas vers l’autonomie) ainsi que sur le site Internet et la page Facebook du Méga CGR. Les places seront disponibles une quinzaine de jours avant la projection ainsi que le jour J

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.