Le cadran solaire de Rivesaltes pourrait en devenir le symbole des Gilets Jaunes

le-cadran-solaire-de-rivesaltes-pourrait-en-devenir-le-symbole-des-gilets-jaunes

Hubert LEVAUFRE, chef d’entreprise, nous communique sous le titre « Le cadran solaire de Rivesaltes pourrait en devenir le symbole des Gilets Jaunes », avec prière d’insérer :

« Les politiques sont prévenus, il y a une ligne à ne pas dépasser et une couleur qui va les obliger à se surpasser. Ce jaune fluorescent a tenté d’égayer les valeurs de conscience et de respect.

Cette couleur chaleureuse a réuni sur les ronds-points des gens de tous bords politiques.
Aucun lieu n’a été choisi au hasard et notre cadran solaire de Rivesaltes pourrait en devenir le principal symbole et aussi le lieu le plus historique de cette lutte.

Cette colère jaune s’oppose au pouvoir et à l’ego des rois, des empereurs, et des petits seigneurs territoriaux qui ternissent le contrat social. En France ce cadran solaire est classé deuxième pire rond-point.

L’association « Contribuables Associés » a lancé le concours du pire rond-point de France et le rond-point du cadran solaire fût nommé deuxième par plus de 12.000 votants.

Le cadran solaire créé en novembre 2014 par Marc-André de Figueres, mesure 30 mètres de long pour 22 mètres de haut, a coûté plus de 298.000 euros alors que le budget prévisionnel était de 200.000 euros. En comparaison, le rond-point en première place a coûté 15.000 euros et le troisième, « l’arbre en ciel », a valu 68.600 euros à la municipalité de Cugnaux dans la Haute-Garonne (Occitanie).

Ce pire rond-point de France, est payé par des contribuables en colère. Sous l’ancienne municipalité, l’argent public aurait dû rester précieux, ne pas être gaspillé, car plus rien n’était respecté, ces dépenses réellement loufoques, alors que tant de Français étaient en difficulté financière.

Comme les Catalans, les français sont déterminés à critiquer un tel niveau d’irresponsabilité. Comment est-il possible que nos instances décisionnelles aient à ce point mis en difficultés économiques leurs concitoyens.
Ce mouvement des Gilets Jaunes (qui s’est d’abord appelé les bonnets rouges) pourrait un jour nous propulser au même niveau que le Venezuela avec lequel Jean-Luc Mélenchon nous promettait l’alliance Bolivarienne.

Pour mémoire voici les étapes de l’effondrement du Venezuela :
– Une économie détruite pendant vingt ans (en France cette situation dure depuis dix ans). La situation s’aggravera quand le pétrole et les taux d’intérêts augmenteront et pire si nous revenions au franc comme le promettaient certains.
– Des rémunérations trop basses qui découragent de travailler, et des charges trop élevées qui découragent d’embaucher;
– Une agriculture déficitaire avec des paysans humiliés, ce qui est déjà le cas ;
– Une insuffisance alimentaire, nous y sommes déjà, nous ne produisons plus que 60% de nos besoins ;
– La rareté des produits qui fait monter les prix (nous y sommes)
– Les riches et les spéculateurs sont accusés d’en être responsable et s’en vont (c’est presque le cas)
– Les derniers exploitants agricoles se font piller les ruches, les plantations et les récoltes (cette année, des milliers d’euros recensés dans les P-O).

Le désastre s’installe toujours de la même manière, il suffit de mépriser ceux qui produisent les récoltes et ceux qui les transforment.
Les processus départementaux et nationaux sont désastreux, c’est évident que nous sommes ponctionnés, surcontrôlés, abusés, abandonnés, humiliés, découragés.

Espérons que nous n’allons pas attendre la énième révolte des Bonnets Rouges, des Gilets-Jaunes, des Étudiants, des Retraités, des Artisans, des Agriculteurs pour reconsidérer la situation et cesser d’humilier par une fiscalité outrageusement honteuse (la plus importante au monde d’après l’OCDE)
La période est déterminante pour prendre un virage politique. Le temps est arrivé d’agir pour un projet viable, vivable, équitable, dans le respect d’une économie nourricière.
Le monde politique doit reconstruire la chaîne de valeur.
Le temps est venu de proposer des centaines d’idées pour soutenir les valeurs entrepreneuriales.
La période est déterminante, les enjeux de taille, difficile de faire mieux que nous en termes de gaspillage. Mais attention qu’un gilet jaune n’en cache pas des milliers d’autres, car les Français comme les Catalans sont fatigués de tout cela !
»

le-cadran-solaire-de-rivesaltes-pourrait-en-devenir-le-symbole-des-gilets-jaunes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.