La Chambre d’Agriculture des P-O crée un point accueil « Agriculteurs fragilisés » pour les viticulteurs

La Chambre d'Agriculture des P-O crée un point accueil « Agriculteurs fragilisés » pour les viticulteurs

La Chambre d'Agriculture des P-O crée un point accueil « Agriculteurs fragilisés » pour les viticulteurs

La campagne 2012 a été marquée en viticulture par une très petite récolte. Certaines exploitations viticoles déjà affectées par les épisodes de sécheresse 2009 et 2010 vont être une fois de plus affaiblies.

C’est dans ce contexte difficile que la Chambre d’Agriculture Roussillon, le Syndicat des Vignerons, la Fédération des Vignerons Coopérateurs et la Fédération des Vignerons Indépendants ont souhaité informer tous les élus à la tête de communes viticoles, de la mise en place d’un point accueil « Agriculteurs fragilisés » plus spécialement destiné aux viticulteurs.

Ce guichet se situe dans les locaux de la Chambre d’Agriculture Roussillon. Un conseiller en la personne de Stéphane Africano peut recevoir les « exploitants fragilisés » et étudier leur situation en toute confidentialité.

À ce jour, selon ses dirigeants, la Chambre d’Agriculture Roussillon est en mesure :
– d’assurer un accueil et une orientation des personnes en difficulté, vers des organismes partenaires (MSA, banques, assurances, formation, etc.)
– de recenser les agriculteurs en difficulté et les informer sur différentes mesures d’aides (actuelles ou en attente), tel que : RSA, dispositif Agridiff, allègement des charges, etc.
– de proposer un pré-diagnostic réalisé par le conseiller d’entreprise avec l’appui si nécessaire d’un conseiller agricole, pouvant déboucher sur une réflexion de la stratégie de l’entreprise ou un appui technique
– de faire remonter auprès des structures professionnelles et de la CDOA (Commission départementale d’orientation agricole) des situations particulières et un état des lieux
– d’orienter et d’accompagner les agriculteurs dans une éventuelle cessation d’activité vers une aide à la réinsertion professionnelle, ainsi qu’un accompagnement à la cession de leur foncier (mise en relation avec la SAFER, inscription au répertoire cédant, etc.).

Une permanence téléphonique est organisée, le matin de 9h à 12h, au 04 68 35 85 97 au point accueil « Agriculteurs fragilisés » de la Chambre d’Agriculture Roussillon ; chacun(e) peut même laisser un message avec ses coordonnées entre 12h et 14h à ce même numéro ou par mail : s.africano@pyrenees-orientales.chambagri.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.