France Insoumise : « L’extrême nervosité du député Cazenove »

france-insoumise-lextreme-nervosite-du-depute-cazenove

Francis DASPE, animateur de La France Insoumise, nous communique sous le titre « L’extrême nervosité du député Cazenove », avec prière d’insérer :

« Le député macroniste de la 4ème circonscription des Pyrénées-Orientales Sébastien Cazenove vient de se fendre d’un tweet dans lequel il se laisse aller à traiter les Insoumis « d’enfoirés ». Cette sortie a de quoi interroger.

Sans doute Sébastien Cazenove, parfait député godillot de la Macronie, est un bon soldat. Il applique immédiatement la remarque pourtant offensante du président du groupe des députés de La République en marche, Gilles Le Gendre, qui reconnaissait pour seule erreur dans la situation sociale et politique actuelle d’avoir été « trop intelligents et trop subtils ». Message visiblement compris par le godillot Cazenove : point d’intelligence, point de subtilité désormais ! Cependant, de là à rabaisser autant le débat politique, n’y a-t-il pas une abîme ? Celle de la pensée sans aucun doute !

Ce dérapage, puis qu’il faut au final appeler les choses par leur nom, témoigne de la nervosité et du mépris de la majorité du Président Macron. Le député Cazenove se nourrit abondamment à ces deux mamelles. Le député de l’extrême finance devient donc celui de l’extrême mépris et de l’extrême nervosité !

De quelle manière La France Insoumise doit-elle prendre cette invective pour le moins grossière ? Avec hauteur et détachement. Après tout le terme « enfoirés » n’était-il pas utilisé dans les années 80 comme un signe de ralliement affectueux par Coluche ? Hélas, n’est pas Coluche qui veut… »

https://lafranceinsoumise.fr/