Exclusif : pour la première fois, l’artiste créateur catalan du Cadran Solaire s’exprime sur l’occupation de « son » rond-point

exclusif-pour-la-premiere-fois-lartiste-createur-catalan-du-cadran-solaire-sexprime-sur-loccupation-de-son-rond-point

Depuis bientôt deux mois, le Cadran Solaire – nom donné au rond-point situé entre les communes de Rivesaltes et Perpignan, un nœud routier stratégique au sein de la Métropole Perpignan-Méditerranée, entre l’autoroute A9 et l’aéroport – est occupé par les Gilets Jaunes. Avec le rond-point du péage autoroutier du Boulou, ce sont les deux axes du département des Pyrénées-Orientales qui qui mobilisent le plus de Gilets Jaunes.

Ce n’est pas la première fois que le site qui abrite l’œuvre de l’artiste catalan, Marc-André de Figueres (MA2F), est le lieu d’une contestation. Déjà, en 2015, l’association « Contribuables Associés », qui avait lancé sur Internet un concours du « pire rond-point de France », l’avait classé 2ème dans l’Hexagone à partir du vote de quelque 12 000 internautes… et ce à cause de son coût : plus de 298 000€ (un budget prévisionnel largement dépassé puisqu’il était de 200 000€, sous la présidence de Jean-Paul Alduy, alors à la tête de l’Agglo). En comparaison, le rond-point classé 1er n’a coûté que 15 000€, et le troisième, « L’arbre en ciel », avait valu 68 600€ à la municipalité de Cugnaux (Haute-Garonne). Ces « pires ronds-points » selon ladite Association, « sont payés par les contribuables en colère parce que leurs feuilles d’impôts n’ont cessé de gonfler (…). L’argent public devrait être prioritairement utilisé pour les écoles, la santé, l’entretien de la voirie (…) ».

Créé donc par MA2F, en 2014, ce Cadran Solaire planté dans un rond-point mesure 30 mètres de long pour 22m de haut.

Loin de toute polémique, et bien que suivant heure par heure, sur les réseaux sociaux, l’envahissement de son œuvre perpignanaise, l’artiste talentueux a accepté de répondre à nos questions.

« Je suis à leur disposition pour donner à leur démarche un sens artistique »

exclusif-pour-la-premiere-fois-lartiste-createur-catalan-du-cadran-solaire-sexprime-sur-loccupation-de-son-rond-point

Le Journal Catalan : en tant qu’artiste créateur du Cadran Solaire, comment vivez-vous cette « occupation » par les Gilets Jaunes ?
Marc-André 2 Figueres (MA2F) : « Déjà, il faut reconnaître que les Gilets Jaunes ont eu une idée de communication inédite en utilisant cet élément de signalisation dont tout le monde dispose, dans son véhicule, un gilet jaune fluo, très graphique, très plastique, presque artistique, pour s’identifier. Occuper le terrain est aussi un acte artistique, peut-on leur reprocher ? »

Le Journal Catalan : pourquoi à votre avis les Gilets Jaunes ont-ils choisi ce rond-point du Cadran Solaire, quelle symbolique y voyez-vous ?
MA2F : « Les Gilets Jaunes ont choisi ce giratoire comme phare symbolique de leurs revendications, moi-même je l’avais fait pour son extrême visibilité répondant au cahier des charges qui souhaitait un « signal d’entrée » dans le territoire.
12 000 véhicules/jour… et un repère pour être toujours à l’heure et dans le temps !
Quant à la symbolique, il y a cette référence étonnante déjà publiée sur mon Facebook à propos de l’artiste Pasquino, qui devient un lieu de doléances en Italie : https://www.facebook.com/ma.defigueres/posts/2582229508484117
»

Le Journal Catalan : si vous aviez un message à faire passer aux Gilets Jaunes qui occupent le Cadran Solaire, quel serait-il ?
MA2F : « Sempre en devant ! Je suis à votre disposition pour donner à votre démarche un sens artistique, par exemple à l’aide d’installations monumentales éphémères qui pourraient occuper les ronds-points. L’art populaire pourrait ici s’exprimer et donner sens à des revendications qui sont aussi celles de toute une population qui souffre ».

Propos recueillis par Jean-Michel MARTINEZ.

exclusif-pour-la-premiere-fois-lartiste-createur-catalan-du-cadran-solaire-sexprime-sur-loccupation-de-son-rond-point

exclusif-pour-la-premiere-fois-lartiste-createur-catalan-du-cadran-solaire-sexprime-sur-loccupation-de-son-rond-point

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.