Estagel : la déchetterie fait peau neuve

Entrée de la déchetterie à Latour de France, lieu dit "le Bosc"

Installée sur la commune de Latour de France, la déchetterie de la Communauté de commune de l’Agly-Fenouillèdes fait un pas de plus vers le traitement des déchets dont notre société est si friande.

Une modernisation s’imposait pour une meilleure utilisation des usagers, pour un travail amélioré de l’employé ayant en charge le bon fonctionnement du site.

La borne pour les badges magnétiques

Les décharges sauvages, ont pratiquement disparu

S’il est vrai que subsistent toujours de part et d’autre des dépôts intempestifs, il est évident qu’ils ont fortement disparu de notre environnement depuis la mise en place des déchetteries. Nous ne pouvons que nous féliciter de cet état de fait et du civisme bien compris que cela a entraîné. Il restera toujours du travail à accomplir pour convaincre de la nécessité de tout faire pour laisser aux générations futures la planète qui leur appartient propre, mais un élan irréversible nous semble-t-il est donné.

La déchetterie

Dans le courant de l’année 2017, des améliorations ont déjà été apportées. Aujourd’hui, un tournant est pris. La mise en place d’un badge magnétique est en cours.

Les horaires

La démarche pour se le procurer est toute simple. Le document nécessaire est à récupérer dans une des mairies concernée (Latour-de- France, Estagel, Cassagnes, Tautavel, Rasiguères, Planèzes, Lanzac, Caramany). Il est à remettre, accompagné d’une photo-copie de la carte d’identité et d’une attestation de résidence, dans une des mairie citées ou à l’employé de la déchetterie.

De nouveaux panneaux pour mieux orienter les utilisateurs

Il est possible de le récupérer également sur le site de la Communauté de commune : www.cc-aglyfenouillèdes.fr
Ainsi, nous nous acheminons vers une sélection des déchets plus efficace ou les filières intéressées (cartons, ferraille, etc…) seront plus faciles à gérer, mieux valorisées.

Sur notre cliché en partant de la gauche : Bernard, responsable du site et Thomas, l’ambassadeur du tri de l’Agly Fenouillèdes

Restera, il nous semble, à continuer d’apporter toute la vigilance et le nécessaire travail de conviction, pour ce qui pourrait apparaître comme une contrainte, n’entraîne pas l’effet inverse de celui escompté. Souhaitons également qu’une taxe nouvelle, qui pourrait être engendrée par les dépôts, ne vienne assombrir le paysage.

Joseph Jourda

Laisser un commentaire