Élections sénatoriales : quatorze candidat(e)s !

elections-senatoriales-quatorze-candidates

Depuis le vendredi 8 septembre 2017 18h, on connaît très officiellement la liste des candidats aux élections sénatoriales qui concerneront notre département, le dimanche 24 septembre prochain.

Deux postes de sénateurs sont à pourvoir. Ils sont actuellement détenus par Hermeline MALHERBE (PS), présidente du Département, et François CALVET (LR/ Les Républicains), maire de Le Soler, 1er vice-président de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (PMM).

Tous les deux sont d’ailleurs candidats à leur propre succession.

Les 14 candidat(e)s en lice sont donc :
01/ Marie-Thérèse SANCHEZ SCHMID (Bruno GALAN, remplaçant)
02/ François CALVET (Lauriane JOSENDE)
03/ Jean-Louis CHAMBON (Annick BAUDCHON)
04/ Dominique SCHEMLA (Marie DUCHET)
05/ Jean-Luc PUJOL (Annabelle BRUNET)
06/ Joëlle ANGLADE (Eric NIVET)
07/ Hermeline MALHERBE (Robert GARRABé)
08/ Robert OLIVES (Sandrine DOGOR)
09/ Jean SOL (Carole DEL POSO)
10/ Edith PUGNET (Jean-André MAGDALOU)
11/ Patrick CASES (Danielle HERBAIN)
12/ Antoine FIGUE (Marie-Edith PERAL)
13/ Yves PORTEIX (Frédérique LIS)
14/ Sébastien SAGUER (Atika EL BOURIMI).

Quelques particularismes de dernière heure…

Le candidat Yves PORTEIX a changé de remplaçante dans la journée : Frédérique LYS, référente départementale d’En Marche! dans les P-O, conseillère municipale de Mont Louis, succède à Laure PARIS, directrice dans le secteur de l’hôtellerie. Cette dernière a dû se retirer pour des raisons personnelles.

Quatre candidats sont issus de la Majorité municipale de droite de la Ville de Perpignan, où ils siègent côte à côte… jusqu’à ce soir en tout cas : Marie-Thérèse SANCHEZ SCHMID, M. Dominique SCHEMLA, Annabelle BRUNET et Joëlle ANGLADE. L’entre deux tours promet d’être haletant, pour le moins ! En tout cas, c’est déjà une première ! Les observateurs et fins limiers de la politique locale sont unanimes : en multipliant les candidatures plus ou moins sauvages, la droite amenuise les chances de son sénateur sortant, François CALVET, d’être réélu dès le 1er tour, « même s’il fait figure incontestablement de grand favori ».

La fédération catalane du Parti Socialiste (PS) n’a jamais communiqué sur l’abandon en rase campagne (électorale s’entend) d’un de ses deux candidats pourtant très officiellement investi par les militants : Michel MAFFRE, nouveau maire de Pia. Pourquoi ? Langue au chat. Mais au final, après des semaines de flottement, il y aura bien deux candidats à ces élections sénatoriales estampillés « PS » : Hermeline MALHERBE, sénatrice sortante, et donc Antoine FIGUE.

Laisser un commentaire