Conférence Rendez-vous de la connaissance : « L’Ordre Souverain de Malte » par Yves Gazzo le 28 mars

conference-rendez-vous-de-la-connaissance-lordre-souverain-de-malte-par-yves-gazzo-le-28-mars

Dans le cadre des rendez-vous de la connaissance, Yves Gazzo, ambassadeur de l’Ordre de Malte auprès de l’Union Européenne, animera une conférence, L’Ordre Souverain de Malte, le mardi 28 mars à 21h à la salle des fêtes du Soler ; l’entrée est libre et gratuite.

Né en 1946 Yves Gazzo est actuellement ambassadeur de l’Ordre de Malte auprès de l’Union Européenne ; il est également Président de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer, et Adjoint au Maire de Sainte Eulalie de Cernon (12230). Il a eu une carrière de diplomate « d’ultra marin « principalement : il a été ambassadeur de l’Union Européenne en Jordanie accrédité au Yémen (1994-98), ambassadeur aux Philippines (1998/2001), ambassadeur en Éthiopie accrédité à Djibouti (2001/03), chef de la représentation de la Commission Européenne en France (2003/2009) et enfin ambassadeur auprès du Saint Siège et des Nations Unies à Rome (2009/2012).

Auparavant il a occupé plusieurs fonctions à la banque mondiale à Washington (1979/1988) et à la FAO à Rome (1975/1979) avant d’intégrer l’Union Européenne à Bruxelles (1988 /1994). Il a commencé sa carrière au Tchad comme coopérant (1969 /1971). Il a publié une quinzaine d’ouvrages (il est membre du jury du prix méditerranéen du livre) ; il a enseigné sur le monde arabe contemporain à Sciences Po Paris (1985 : 94) ; il a écrit de nombreux articles et donné de nombreuses conférences.

L’ORDRE SOUVERAIN DE MALTE : Créé en Terre Sainte, il y a un peu plus de 900 ans l’ordre des Hospitaliers, transformé en Ordre Souverain de Malte au fil du temps est resté fidèle à son engagement premier soigner : les malades, nos seigneurs les malades quel que soit leur race ou leur religion tout en restant fidèle à la fois catholique.

Cet ordre de moines médecins a évolué et a connu des mutations au gré des évènements de l’histoire ; après leur départ de Saint Jean d’Acre en 1291 ils deviendront marins lors de leur passage à Chypre, puis à Rhodes, en 1309 où ils jetteront la base de leur état souverain qui se transposera à Malte en 1530 jusqu’ à la prise de l’île par Napoléon en 1798 ; s’en suivra une période d’errance notamment en Russie et dans l‘état du Vatican jusqu’à leur établissement à Rome dans la foulée des accords de Latran de 1929.

Depuis l’Ordre de Malte a mis en place et développé son action humanitaire sur les cinq continents conforte par les 105 ambassades de l’Ordre au service de cette diplomatie humanitaire. Ses facilités hospitalières y compris l’hôpital de Bethleem, ses 90 000 volontaires permanents, ses 25000 personnels de santé permettent à l’Ordre d’agir rapidement et efficacement en cas de tremblement de terre en Haïti en Italie, ou de secourir les migrants à Lampedusa et ailleurs.

En parallèle l’Ordre de Malte est fréquemment à l’origine de séminaires internationaux sur l’humanitaire en coopération avec la Marine Française (2011), sur la protection de l’accès aux lieux Saints en coopération avec la Commission Européenne (Bruxelles mars 2012) ou encore sur la protection des lieux sacrés en coopération avec la Commission Européenne et avec l’Unesco (chypre novembre 2012).

La longévité exceptionnelle de cet ordre bâti sur un socle simple, servir les malades et défendre sa foi est une invitation à la réflexion à une époque où l’histoire de nos sociétés est bâclée ou amputée. Ces mêmes sociétés se trouvant prisonnières d’un individualisme et d’un « consumérisme forcenés ».

Cette soirée est une occasion unique de rencontrer Yves GAZZO, connu du grand public pour ses recherches et ses grandes connaissance historiques sur l’Ordre de Malte font de lui un grand spécialiste sur le sujet. A ce titre vous pourrez débattre avec lui Vous pourrez débattre avec lui à l’issue de sa présentation.

Contact et renseignement à la mairie du Soler 04 68 92 10 12.

conference-rendez-vous-de-la-connaissance-lordre-souverain-de-malte-par-yves-gazzo-le-28-mars

Laisser un commentaire