Comptage européen des Milans royaux hivernants 5 et 6 janvier : devenez sentinelle et rejoignez le réseau des observateurs Pyrénéens !

comptage-europeen-des-milans-royaux-hivernants-5-et-6-janvier-devenez-sentinelle-et-rejoignez-le-reseau-des-observateurs-pyreneens

Le prochain comptage simultané des dortoirs de Milans royaux aura lieu les 5 et 6 janvier prochains dans plusieurs pays européens. Des ornithologues bénévoles ou professionnels des différents pays abritant l’espèce se mobilisent pour cet inventaire afin de mieux appréhender la distribution et les tendances de cette espèce présente dans le monde uniquement en Europe. Vous avez, vous aussi, un rôle à jouer pour la connaissance de cette espèce dans les Pyrénées ! Faites part de vos observations !

Le Milan royal est facilement reconnaissable à ses couleurs vives, teintées de roux, sa queue fourchue et sa silhouette effilée. De novembre à fin janvier, ces oiseaux se regroupent à la tombée de la nuit en lisière de boisements. Ces dortoirs rassemblent plusieurs dizaines d’individus venus passer l’hiver sur le piémont, nous offrant ainsi un spectacle crépusculaire exceptionnel. C’est aussi l’occasion de les dénombrer plus facilement…

Les Pyrénées sont le premier site d’accueil de l’espèce en France en hiver avec l’an dernier 7500 oiseaux recensés sur 138 dortoirs. Le réseau Milan royal Pyrénées regroupe plus de 200 observateurs. Des sessions de prospection, de repérage de nouveaux dortoirs et de pré-comptage de sites connus sont organisées partout sur le massif.
Plus il y a d’observateurs mobilisés et meilleure est la connaissance de la répartition de l’espèce. Alors vous aussi, vous avez un rôle à jouer : participez à la préparation de ce comptage européen ! Si vous observez des rassemblements crépusculaires ou matinaux de plusieurs dizaines d’individus à l’orée de boisements, vous pouvez saisir vos observations sur la base de données Faune France https://www.faune-france.org ou sa déclinaison sous forme d’application mobile Naturalist ou contactez votre association locale (liste ci-dessous), et/ou en informer la coordination : aurelie.deseynes@lpo.fr.

Toutes vos observations seront traitées et analysées afin de produire une synthèse à l’échelle du massif, chaque observation compte pour cette espèce fragile ! A vos jumelles jusqu’au 6 janvier !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.