Cérémonie 2019 des vœux du maire à Vinça

C’est en présence de nombreux élus de la région, du département, de la communauté de communes, des communes, des représentants de la gendarmerie nationale, des sapeurs-pompiers, des représentants des administrations, des agents de la commune de Vinça, des présidents d’associations et de son conseil municipal que René Dragué, maire de Vinça, a présenté les traditionnels vœux pour la nouvelle année

C’est par une minute de silence en mémoire des victimes des inondations de l’Aude et de l’attentat de Strasbourg que René Dragué a souhaité débuter la cérémonie des vœux

Puis, il a souligné que 2018 a été une année agitée avec notamment en fin d’année, un mini remaniement ministériel, la hausse du prix des carburants, le mouvement de gilets jaunes et l’attentat de Strasbourg :

« Il est urgent d’augmenter les salaires et de revaloriser les retraites. Il nous reste à espérer que nos gouvernants prennent en compte pleinement le ras le bol des citoyens.

Nous pouvons constater que le fait d’être jeune, dynamique, instruit, ne suffit pas pour comprendre le peuple et ses aspirations. J’espère ardemment que la mission que le peuple Français a donnée par la voix des urnes à nos dirigeants sera malgré tous les aléas remplie : Redresser les finances de la France, faire baisser le taux du chômage, améliorer la solidarité, accepter les différences, être plus tolérants, bref à nous redonner à tous confiance en l’avenir »

2019 sera une année d’élections européennes. Après avoir rappelé que la construction européenne nous a apporté la paix, il a appelé la population à voter en ne confondant pas cette élection avec un référendum :

« Je souhaite de tout cœur que la démocratie fonctionne et que nous ayons une assemblée Européenne qui soit  ouverte, sociale et surtout non xénophobe. Qu’elle puisse trouver des solutions satisfaisantes, pour le douloureux problème des migrants »

« Les menaces des fous qui s’abritent derrière des pseudos idéologie religieuse, pour aliéner nos libertés restent présentes. Les attentats de Trèbes et de Strasbourg en sont l’illustration »

Il a ensuite rappelé le risque accidentogène de la RN 116, puis il a évoqué le PLU (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) en précisant que les travaux préservent le plus possible les espaces agricoles, même s’il y a de moins en moins d’agriculteurs. « A titre personnel, je ne souhaite pas que la population de notre village dépasse de trop les 2500 âmes ». Dans le cadre de la révision de ce schéma d’urbanisme, il est prévu, avec la Communauté de Communes, la mise en place d’une zone artisanale au niveau de la Riberette

« Ce PLU nous donne une grande responsabilité pour l’avenir de nos territoires. N’oublions pas que nous ne sommes que locataires des terres qui appartiendront à nos descendants »

Puis, il a souligné que, malgré les baisses des dotations de l’état et les efforts d’économie que cela engendre, les activités cultuelles et culturelles n’ont pas été sacrifiées tel que les travaux d’agrandissement de la médiathèque et l’encouragement aux fêtes telles que la Saint André, la Saint Julien, le Tio Tio, la fête du lac etc…

D’autre part, des compétences ont été transférées à la communauté de communes afin de mieux en répartir les coûts d’investissement au sein de toutes les communes et d’améliorer  leur fonctionnement ainsi, la prise de compétence « écoles et cantines » est effective depuis le premier janvier 2019

« En ses périodes de difficultés sociales, le CCAS a à cœur de répondre à vos besoins et à vous aider pour les résoudre. Il saura vous orienter vers les différents services, la Maison sociale du Département, la CAF, les caisses de retraite …. Il travaille aussi en osmose avec l’antenne de Vinça de la Croix-Rouge. Les services proposés aux personnes âgées doivent leur permettre de rester le plus longtemps possible, dans de bonnes conditions, en leur domicile »

Il a ensuite regretté que le projet de maison de santé privé ne soit pas allé plus loin que la première prise de contact entre les personnes susceptibles d’être intéressées par la démarche

Puis il a évoqué la saison touristique qui a été excellente avec le chiffre d’affaires du camping qui, grâce aux aménagements réalisés est en constante progression. La plage a fait le plein tout l’été et les jeux aquatiques sont très appréciés de nos visiteurs

Il a ensuite salué le personnel communal qui fait un travail efficace et de qualité et s’est félicité que les enfants de la maternelle et du primaire soient entre de bonnes mains durant le temps scolaire et périscolaire

Il a précisé que Vinça compte 2032 habitants selon l’INSEE au 1er janvier 2018, qu’elle est riche de 46 associations  qui font que le village est  animé et vivant. Il a remercié tous les bénévoles pour leur travail, leur dévouement et leur abnégation et souhaité qu’un maximum de personnes vienne rejoindre la grande famille du bénévolat pour grossir les rangs des effectifs des associations et ainsi apporter leur savoir-faire et leurs connaissances

Il a regretté que malgré quelques belles réalisations faites depuis ses dix ans de maire, le groupe scolaire tarde à sortir de terre ainsi que le manque de moyens financiers pour refaire certaines rues

Il a constaté que malheureusement, suite à l’indiscipline de leurs maîtres, les chiens continuent de souiller les rues du village, que certains d’entre nous circulent en ville à une vitesse exagérée, très dangereuse notamment pour les enfants et les personnes âgées et que les voitures sont trop souvent garées de façon anarchique

Enfin, après avoir remercié tous les membres du conseil municipal et le personnel dans son ensemble, salué et souhaité la bienvenue aux nouveaux arrivants, il a eu une pensée chaleureuse pour toutes les personnes qui sont dans la difficulté, pour celles qui souffrent, celles qui luttent contre la maladie et assuré de sa profonde compassion les familles de ceux qui les ont quittés avant de conclure en Catalan :

« Ara, fa una estona que parli i potsé debeu en tenir prou !

Vaig doncs  acabar dins la llengua dels meus avis.

 Però, amb el consell municipal, he tingut a mantenir aquesta ceremonía  dels vots de  bon any, moment d’intercanvis i de convivialitat.

 Us desitjo a tots amor, pau, felicitat i prosperitat.

Visca Catalunya i visca Vinçà ; sempre en davant !

Graciés a tots »*

*« Maintenant, cela fait  longtemps que je parle et peut-être que vous en avez assez ! Je finirai donc dans la langue de mes ancêtres. Ainsi, avec le conseil municipal, j’ai tenu à maintenir cette cérémonie des vœux de bonne année, moment d’échange et de convivialité. Je vous souhaite, à tous, amour, paix, bonheur et prospérité. Vive la Catalogne et vive Vinça ; Toujours en avant ! Merci à tous « 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.