Le 8 Mai à Saint-Estève : une exposition et trois remises de médailles

Commémoration du 8 mai à Saint-Estève - des héros à l'honneur

En ce dimanche 8 mai, sous la pluie, Saint-Estève s’est mobilisée pour célébrer la fin de la guerre de 1945.

Le cortège est parti du parvis de la mairie, accompagné par la fanfare Jovent del Monestir  afin que le Conseil Municipal, le Maire, les anciens combattants, l’association du Souvenir Français, les représentants de la police et de la gendarmerie de la ville, les élus du Conseil Municipal des Enfants et des Jeunes puissent déposer les traditionnelles gerbes au monument aux morts.

Le rassemblement a ensuite regagné la salle Jean Jaurès pour procéder à la remise des médailles et pour visiter l’exposition « Louis Torcatis ».

Commémoration du 8 mai à Saint-Estève - des héros à l'honneur

En ce jour, Marie-Thérèse Quintana, porte-drapeau du comité du Souvenir Français a été remerciée par l’Organisation Nationale des Anciens Combattants par la remise d’une insigne en l’honneur des dix ans de fidélité à la fonction de porte-drapeau. C’est Mme Llech, présidente de l’Association du Souvenir Français de Saint-Estève, qui a eu l’honneur de la lui remettre.

8-mai-a-saint-esteve-exposition-trois-remises-de-medailles-1

Georges et Mauricette Van Cauwenberge, quant à eux, ont reçu les médailles de bronze de l’Union Fédérale des Anciens Combattants par M. Gicquiaud, président de l’association de l’Union fédérale des anciens combattants de Saint-Estève. Mme Van Cauwenberge s’engeagea comme Personnel Féminin de l’Armée de Terre à l’àge de 18 ans, affectée à l’état major de la deuxième région militaire à Lille en tant que secrétaire, ensuite elle se porta volontaire pour partir en Algérie pendant deux ans. C’est en 1963 qu’elle démissionna alors que les Français devaient quitter l’Algérie, afin de pouvoir rester avec son mari et ses enfants. Monsieur Van Cauwenberge commença à travailler dans le civil à l’âge de 14 ans et demi. C’est en 1956 qu’il commença son service militaire, rapidement affecté en Algérie, il revint en France en 1957 et fut libéré de son service en 1958. C’est en 1961, qu’il devint gendarme. Une fois son stage de gendarmerie terminé, on l’affecta de nouveau en Algérie en 1962. Cette fois-ci, Il eut de la chance de rentrer sain et sauf car, en 1962, alors qu’il conduisait un camion, un attentat survint qui tua deux de ses camarades et blessa le troisième. Il reçut alors la croix de la valeur militaire avec étoile de bronze.
A son retour, il partit en renfort d’escadrons à Djibouti, en Nouvelle Calédonie, en Corse deux fois. Il fit également partie de la brigade motorisée à Perpignan puis exerça comme secrétaire pendant 6 ans, pour le ministère de la justice, au camp de Rivesaltes. Il prit sa retraite en 1989 et continua à travailler dans le civil.

Les participants ont ensuite écouté le discours du Maire qui incitait les jeunes à s’impliquer d’avantage dans l’action de mémoire, car il convient de ne pas oublier que nos anciens se sont battus pour notre liberté. En ces temps durs, où de tristes attentats ont lieu, nous devons rester soudés autour de nos valeurs communes.

Commémoration du 8 mai à Saint-Estève - des héros à l'honneur

La salle Jean Jaurès était entièrement occupée par l’exposition « Louis Torcatis, héros de la Résistance » organisée par l’association philatélique du Ribéral. Personne n’oubliera Louis Torcatis, ce professeur stéphanois, fédérateur des mouvements de résistance dans les Pyrénées Orientales, qui lutta courageusement pour la liberté de la France. Cette exposition retrace sa vie et son action, à l’aide de documents d’époque, de photos, d’écrits soigneusement collectés par l’association. Tous ces documents seront acheminés vers la ville de Carmaux, où le célèbre héros stéphanois fut trahi et tué le 17 mai 1944 pour être exposés dans un bâtiment devenu communal qui était à l’époque l’hôpital dans lequel mourut Louis Torcatis. L’exposition de Saint-Estève aura eu l’honneur de recevoir la visite de Réné Torcatis, le samedi 7 mai, un des fils du héros.

Commémoration du 8 mai à Saint-Estève - des héros à l'honneur

Commémoration du 8 mai à Saint-Estève - des héros à l'honneur

Commémoration du 8 mai à Saint-Estève - des héros à l'honneur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.