500 jeunes sensibilisés aux dangers de la conduite sous influence 4 avril à Saint-Estève

500-jeunes-sensibilises-aux-dangers-de-la-conduite-sous-influence-4-avril-a-saint-esteve

Informer est le premier acte de prévention, c’est pourquoi MAAF Assurances organise depuis 2002, ses « Rencontres MAAF » dans toute la France. Elles feront étape le mercredi 4 avril, à Saint-Estève, où 500 jeunes seront présents.

Issus du CFA du Bâtiment de Perpignan et de l’IRFMA de Rivesaltes, ils seront sensibilisés aux dangers de la conduite sous influence (alcool et drogues diverses). Une nécessité puisque la mortalité routière est la première cause de décès chez les jeunes adultes.

Rendez-vous le mercredi 4 avril 2018 au Théâtre de l’Etang,
6 Allée des Arts et des Lettres,
66 240 Saint-Estève.

A 11h30 : démonstration réalisée par un cascadeur professionnel, Frédéric Pineau. Sur le parking du Théâtre de l’Etang, à Saint-Estève, Frédéric Pineau réalisera, à l’aide d’un mannequin, deux accidents : l’un entre un véhicule léger et un cyclo et l’autre entre deux véhicules légers. Les jeunes pourront s’apercevoir qu’un choc même à vitesse raisonnable est spectaculaire… et très violent. Les pompiers interviendront également.

Au programme pour les élèves et enseignants du CFA du Bâtiment de Perpignan et de l’IRFMA de Rivesaltes, de 8h45 à 11h30 :
● Visite de l’espace prévention : panneaux informatifs, documents prévention, simulateur d’alcoolémie…
● Projection d’un film « choc » réalisé par MAAF Assurances et animé par Maïténa Biraben, réunissant témoignages et mises en situation.
Des tests effectués en circuit fermé et sous influence (alcool, drogues ou médicaments), démontrent les conséquences sur la conduite automobile.
● Animation par un Major de police formateur anti-drogue (ancien policier de la Brigade des Stups) pour informer, mettre en garde et prévenir.
● Questions Réponses avec la salle

« Les Rencontres MAAF »
Depuis 2002, pour prévenir des dangers de la route autrement, MAAF Prévention a décidé de sensibiliser jeunes et sociétaires grâce à ses « Rencontres MAAF ».
Expliquer que la prise de certaines substances (alcool, cannabis, médicaments) augmente de manière dramatique le risque d’accidents.
Informer sur les conséquences de la conduite sous influence tant sur le plan de la responsabilité individuelle qu’en matière d’assurance. Ainsi, un assureur ne peut en aucun cas indemniser un conducteur ayant un accident sous l’emprise d’un état alcoolique ou de stupéfiants.
Grâce à ces rencontres, ces 5 dernières années, plus de 30 000 jeunes ont été sensibilisés.
Enfin, MAAF a décidé de sensibiliser également ses sociétaires à un risque trop souvent méconnu : « la vue au volant ». La vue est un facteur de risque aussi important que l’alcool ou la vitesse.

Chiffres clés :
– Les jeunes :
En 2017, 779 jeunes de moins de 25 ans ont perdu la vie sur les routes de France dont 571 pour la seule classe d’âge des 18/24 ans. L’accident de la route reste malheureusement toujours la première cause de mortalité chez les jeunes (Source ONISR).
– L’alcool :
L’alcool est impliqué dans un tiers des accidents mortels ! Il empêche le conducteur de maîtriser son véhicule et le risque d’accident est multiplié par 2 dès 0,5 g/l d’alcool dans le sang et par 10 à 0,8 g/l!
– Les drogues :
De plus en plus de personnes conduisent sous l’emprise de drogues et en particulier du cannabis alors que conduire sous l’emprise de stupéfiants multiplie par deux le risque d’avoir un accident mortel.
– Les médicaments :
Il a été démontré qu’un conducteur ayant pris un médicament sédatif a un risque d’accident 2 à 5 fois plus important. Certains médicaments peuvent altérer les capacités de jugement, rendre euphorique ou agité, diminuer la rapidité des réflexes…
– La vue au volant :
En France, 8 millions de conducteurs ont un défaut visuel non ou mal corrigé (Source AsnaV). La nuit, notre champ visuel peut-être réduit de 30%. Au volant, 90% des décisions passent par la vue.

A propos de MAAF Prévention et Sécurité :
L’association MAAF Prévention et Sécurité a été créée par MAAF Assurances dès janvier 1995. Elle agit en partenariat avec tous les acteurs de la prévention tels que les préfectures, la police et la gendarmerie, les pompiers, les auto-écoles… Elle intervient dans les domaines suivants :
– recherche et développement dans le domaine de la sécurité routière,
– communication et sensibilisation au risque de la conduite automobile : par exemple l’opération Vigicarotte qui vise à responsabiliser les jeunes conducteurs et modifier leur comportement, en faisant en sorte, à la sortie des discothèques, qu’ils reprennent le volant sans avoir bu d’alcool. https://fr-fr.facebook.com/Vigicarotte, – formation envers les jeunes et les seniors,
– produits et services pour la promotion de la sécurité automobile (application AlcooTel, à découvrir ici : https://www.youtube.com/watch?v=s6FMdfuRCmY&feature=youtu.be).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.